Koulikoro (Mali).: Fin du cours de commandement de compagnie

3
Après environ trois mois de cours, EUTM Mali vient de terminer sa sixième formation de commandement de compagnie à destination des Forces armées maliennes (FAMa). L’un des objectifs clés de ce cours est de souligner « l’importance de diriger en montrant le bon exemple, et en partageant les difficultés et les privations avec les subordonnés ». Parmi les sujets abordés au cours de ces douze semaines : la tactique, les renseignements, un exercice de tirs réels, etc. Avec pour objectif d’enseigner les tactiques, principes et techniques de base nécessaires pour commander une unité au niveau de compagnie, l’EUTM Mali vient de donner son 6ème cours de commandement de compagnie (CCC6) au Centre d’Entraînement de Koulikoro (KTC) pour les forces armées maliennes (FAMa). Durant ce cours, qui a duré près de 12 semaines, 20 officiers subalternes ont été entraînés, éduqués et préparés à leurs futures fonctions de commandant de compagnie. Le cours s’est déroulé au sein du KTC et dans les zones d’entraînement environnantes. Des leçons théoriques et pratiques ont été incluses. Un aspect clé de la formation ont été les qualités de leader. L’importance de diriger en montrant le bon exemple, et en partageant les difficultés et les privations avec les subordonnés, a été soulignée tout au long du cours. Les diplômés du cours, tous les futurs commandants de compagnie, pourront opérer au sein d’un GTIA-SGTIA (Groupement Tactique Interarmes et Sous Groupement Tactique Interarmes) ou d’une formation militaire équivalente. Les sujets importants abordés pendant le cours ont été les tactiques (modules offensifs, défensifs et de stabilisation, à la fois théoriques et pratiques), l’organisation et l’administration de l’ETIA/GTIA, les systèmes d’armes, la méthodologie et la pédagogie, le renseignement (renseignement militaire, le cycle du renseignement, etc.), la lutte contre les engins explosifs improvisés (C-EEI) , la topographie et l’organisation d’exercices de tir réel. Les officiers nouvellement diplômés comprennent maintenant l’exigence d’une coopération étroite avec les autorités civiles maliennes et la population locale, et sont en mesure d’appliquer les dispositions du droit international humanitaire (DIH) en tant que partie intégrante de leurs fonctions de commandant de compagnie. Le CCC6 s’est terminé par une cérémonie de clôture, au cours de laquelle ceux commandants de compagnie qui ont terminé le cours avec succès, ont reçu un certificat pour gratifier leurs efforts. Ces certificats ont été remis par le commandant de la Task Force Education et Formation (ETTF), OF5 Olazabal. Source : aBamako aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here