Présidentielle 2018 : Dramane Dembélé se lance dans la course

30
C’est la journée du vendredi 25 mai, date anniversaire de la création de l’Alliance pour la démocratie au Mali-Parti Africain pour la Solidarité et la Justice (ADEMA-PASJ) que le «Front pour le redressement de l’ADEMA-PASJ» a choisi pour investir Dramane Dembélé comme son candidat à l’élection présidentielle. Cette cérémonie qui s’est tenue au Mémorial Modibo Keïta, a enregistré la présence de plusieurs personnalités du landerneau politique, de nombreux amis, parents et collaborateurs du désormais candidat. C’est par la lecture du poème dédié au parti que la cérémonie a commencé. Le porte-parole du «Front pour le redressement de l’ADEMA-PASJ», Modibo Traoré, a fait l’historique du combat mené pour la désignation d’un candidat interne du parti de l’Abeille à l’élection présidentielle. Il a rappelé à ce propos que cette importante recommandation avait été prise à l’issue des 15è et 16è conférences nationales des abeilles. Modibo Traoré n’a pas porté de gants pour fustiger l’attitude des dirigeants de la ruche lors des travaux de la 3è conférence nationale extraordinaire du parti. En revanche, il a adressé ses remerciements aux autres candidats aux primaires confiant que ces derniers soutiennent résolument la candidature de Dramane Dembelé. Les jeunes du parti et des clubs de soutien à Dramane Dembelé représentés respectivement par Abouzeid A. Maïga et Cheick Sidia Diabaté ont pris l’engagement de «tout mettre en œuvre» pour assurer la victoire à leur «champion» à la présidentielle. Prenant la parole, l’ancien ministre de l’Urbanisme et de l’Habitat n’ a montré aucun signe de faiblesse. «En ce moment, tenons haut notre dignité, tenons haut notre honneur. J’ai entendu, senti, ressenti les cris d’indignation, de frustration et de déception… Nous disons que l’heure de la maturité a sonné pour toutes celles et tous ceux qui croient à un engagement militant», a déclaré Dramane Dembélé, ajoutant que le défi est de prendre le flambeau. Il dit être prêt, debout dans l’élan collectif, afin de trouver l’énergie nécessaire pour le redressement de l’ADEMA. «Je suis prêt pour être mis en mission pour un Mali pour nous tous… Oui, je suis candidat, j’accepte la mission avec un nouveau pacte social et solidaire, mettant l’Homme au cœur des politiques publiques. Au-delà de mon clivage partisan, ensemble reconstruisons par l’alternative citoyenne le Mali nouveau», harangue Dramane Dembélé qui s’écarte ainsi de la ligne de conduite édictée par l’instance dirigeante de son parti. En effet, l’ADEMA a officiellement opté pour le soutien de la candidature du candidat Ibrahim Boubacar Keita à sa propre succession dès le premier tour. Massa SIDIBÉ Source : aBamako aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here