Le Président de la République fier de l’acte de bravoure et de solidarité posé à Paris par Mamoudou Gassama

14
Le Président de la République, Chef de l’Etat, Son Excellence Monsieur Ibrahim Boubacar Keïta, a eu un entretien téléphonique le 28 mai 2018 en début d’après midi avec son compatriote Mamoudou Gassama, émigré malien à Paris qui a sauvé deux jours plus tôt un garçon de 4 ans suspendu dans le vide sur le balcon d’un immeuble. « Je viens de parler à notre fils Mamoudou Gassama, dont l'acte valeureux permit de sauver la vie d'un jeune garçon qui se trouvait perdu à un balcon au quatrième étage d’un immeuble parisien. Et n'écoutant que son cœur et au vu de la situation qui était désespérée, il n'est pas resté en contemplation au bas de l'immeuble. Et voilà qu'il se met à grimper, à la grande surprise de tout le monde, ajoutant à l'inquiétude, également que lui-même ne vienne s'écraser. Mais il n'a pas hésité une seconde. On l'a vu à l'assaut de l'immeuble, à mains nues, étage par étage, jusqu'à prendre le petit garçon et le poser sur le balcon. Ce fut quelque chose de presque surréaliste mais c'était la réalité. Toute la France, et l'opinion internationale aujourd'hui grâce aux réseaux sociaux, en a été témoin. Ce genre d'actions fait la gloire du Mali. Après la bravoure de notre Lassana Bathily à l’Hyper Cacher à Paris en janvier 2015, voilà un autre fait d'armes, de gloire, œuvre de ce jeune Mamoudou Gassama. Au point que la France a été unanime sur la nécessité qu'il lui soit accordée une régularisation administrative et que également, cerise sur le gâteau, un emploi dans un domaine où il excelle, sans l'avoir aucunement appris, au sein des sapeurs pompiers de Paris, qui sont de grands spécialistes du sauvetage. Je lui ai donné des conseils : qu'il soit assidu dans l'apprentissage, dans la formation, à l'écoute de ses maîtres, et que lui et les autres continuent à nous honorer, que l'immigration malienne en France s'honore chaque jour et chaque année de ce genre de haut fait. Que les nôtres soient connus par leur courage, par leur honnêteté, par leur intégrité et par leur sens de la dignité qui nous honorent aussi. C'est pour toute la communauté malienne un grand bonheur. Et je pense que tous aujourd'hui ont été fiers de ce jeune garçon, et nous le sommes. J’ai simplement tenu à lui dire : Merci ! » Source : aBamako aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here