Présidentielle de Juillet 2018: Ousmane N’Diaye défendra les couleurs de la Convention pour la Renaissance

4
La Convention pour la Renaissance faso Gneta qui ambitionne de donner un nouveau visage au Mali a été investi candidat le samedi 26 Mai 2018 à la bibliothèque nationale du Mali. Le porte étendard de la Convention pour la Renaissance Faso Gneta Ousmane N’Diaye a saisit l’occasion pour présenter son projet de société qui comporte plusieurs chapitres indispensables pour la sortie du Mali dans la tourmente dans laquelle il se trouve depuis quelques années tout en dénonçant la gouvernance d’IBK qui, d’après lui, n’a fait qu’empirer la situation. La scène politique malienne est infestée par des politiciens corrompus, des politiciens dont le dernier des soucis est l’essor du Mali, ils se soucient de leur famille et non du Mali et il va falloir que la donne change lors des prochaines élections présidentielles que les maliens renoncent aux t-shirts, thé et autres pacotilles en choisissant un candidat capable de relever les défis. C’est par ces mots qu’Ousmane N’Diaye le candidat de la Convention pour la Renaissance a entamé ses propos. Selon lui, la situation dépasse tout commentaire, le pire est là, c’est la question de vie ou de mort. Ousmane N’Diaye dit qu’il possède les arsenaux nécessaires pour tirer le Mali du trou dans lequel il a été enfoncé par le président IBK et ses complices. Il a fustigé le mouvement démocratique malien qui, à ses dires, est à l’origine des maux dans lesquels le pays est plongé aujourd’hui. « Boua ka bla, Boua tchini fenè kanata, ou bè ka fla an ka moko kura soukandi », soutient-il. Lors des prochaines élections présidentielles, les maliens ont l’obligation de confier le pays à un candidat en mesure de rompre avec la gouvernance des 2O dernières années. « IBK doit être le dernier rempart de cette gouvernance. Quand on aime quelqu’un on n’attend pas cinq ans pour lui remettre 2000F CFA ou d’autres peccadilles, on lui donne un emploi sécurisé », dit-il. Ousmane N’Diaye a présenté son projet de société qui englobe selon lui toutes les aspirations des maliens que ce soit sur le plan sécuritaire, économique, de l’emploi des jeunes et autres. Le porte étendard de la Convention pour la Renaissance N’Diaye est persuadé d’avoir les moyens pour sortir le Mali du trou. Moussa Samba Diallo Source : aBamako aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here