Trafic de stupéfiant : Mandala Traoré condamné à 18 ans de prison ferme

31
Reconnu coupable de trafic de stupéfiant, Mandala Traoré, a été condamné à 18 mois de prison par la Cour d’assises de Bamako. Pris en flagrant délit de possession de cannabis à son domicile en 2016, Mandala Traoré et ses supposés complices ont été jugés le mercredi 23 mai dernier par la Cour d’assises de Bamako. La marchandise prohibée a été saisie à la gare routière de Sogoniko par la police à bord d’une moto tricycle la nuit. Elle était transportée Bassabou Ongoiba et Konimba Bouaré. Quelques minutes après, l’arrestation de ces derniers, la police met la main sur Mandala Traoré et Oumar Doumbia, à bord d’un véhicule de marque Toyota RAV4. Le coffre de l’engin était bourré de cannabis. Puis la police a perquisitionné le domicile de Mandala Traoré où elle a découvert le restant des sacs d’herbe de cannabis. Au total, l’opération a abouti à la saisie de trois cents trente-huit briques (338) d’herbe de cannabis. A l’issue des interrogatoires, Mandala Traoré a reconnu être le responsable des sacs de cannabis saisis qu’il voulait acheminer à Kayes à la demande d’un certain Housseyni Traoré. A la barre, le sieur Oumar Doumbia, chauffeur de la voiture Rav 4 a déclaré qu’il ignorait le contenu des sacs. Idem pour Konimba Bouaré, propriétaire du tricycle et Bassabou Ongoiba. Ils ont tous nié être trafiquants de stupéfiants et ont été acquittés par le tribunal. Reconnu coupable de trafic de stupéfiant à l’échelle locale, Mandala Traoré a été condamné à 18 mois de prison ferme. Adiarra Coulibaly Source : aBamako aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here