Le malaise Trèta-Boubèye reprend vigueur

20
A quelques encablures de la présidentielle, la machine de la Majorité présidentielle pourrait avoir été fortement affectée par les bisbilles entre mastodontes. Il s’agit du président de l’Asma-CFP Soumeylou Boubeye Maiga et de son homologue du Rpm Bocari Tréta, deux caciques de la majorité sortante qui n’arrivent pas à aboucher la même trompette. Il nous revient en effet que les deux principaux acteurs de la mouvance présidentielle ne cachent plus leurs divergences quant au rôle et à la place que chacun revendique dans le dispositif de réélection du président de la République sortant. L’un Premier ministre, l’autre président de la CMP, ils se disputent si âprement le statut de leader de la majorité présidentielle que leurs tiraillements risquent d’occasionner une périlleuse cacophonie dans le mécanisme. En recevant récemment la plateforme électorale de la Majorité, des mains du président de la CMP à Koulouba, le président de la République semble avoir arbitré en faveur de son Premier ministre par des gestes assez révélateurs quant à sa préférence pour ce dernier. Des signaux ne semblent guère avoir dissuadé Bocari Treta, lequel se considère toujours comme la plaque tournante du système en tant que président d’un parti plus représentatif que celui du chef du Gouvernement. La Rédaction Source : aBamako aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here