Validation de l’avant-projet des programmes du nouveau Plan sectoriel de l’Education

28
Les ministères en charge de l’Education nationale, de l’Enseignement supérieur et celui de la Formation professionnelle ont organisé les 9 et 10 juin 2018, l’atelier de validation de l’avant-projet des programmes du nouveau Plan sectoriel de l’Education. La cérémonie s’est déroulée à l’Hôtel Radisson Blu de Bamako, sous la coprésidence des ministres Abino Tèmè de l’Education nationale et Maouloud Ben Khattra, en charge de la Formation professionnelle. On notait aussi la présence d’autres personnalités des différents départements ministériels concernés. L’objectif de cette rencontre de deux jours était de procéder à la validation de l’avant-projet des programmes du nouveau Plan sectoriel de l’Education élaboré par l’équipe technique en charge de la préparation du PRODEC 2. Spécifiquement, il s’agissait pour les participants à cette rencontre de partager l’avant-projet des programmes, de prendre en compte les contributions, d’enrichir ou d’améliorer l’avant-projet des programmes. Il s’agissait enfin de valider l’avant-projet des programmes après des examens minutieux des différents documents. En effet, pour le ministre de l’Education nationale, le Programme Décennal de Développement de l’Education (PRODEC) s’est achevé en 2013. Suite à cela, dit-il, une équipe technique composée des cadres des trois ministères en charge de l’Education nationale, de l’Enseignement supérieur et de la Formation Professionnelle a été mise en place pour la préparation du nouveau plan sectoriel. «Dans le cadre de la préparation du nouveau programme, une évaluation du PRODEC a été faite, des études spécifiques ont été commanditées par les départements en charge de l’Education et de la Formation Professionnelle» a-t-il indiqué. Quant à la restitution de la synthèse de ces études, il a eu lieu lors des concertations nationales et régionales avec les acteurs de l’Education et de la Formation Professionnelle. C’est à la suite de cette phase de diagnostic que l’équipe technique de préparation du nouveau plan sectoriel a identifié les domaines prioritaires d’intervention ainsi que les stratégies du nouveau Programme en lien avec les engagements nationaux et internationaux du gouvernement. Ces priorités et stratégies ont été validées par les acteurs du secteur de l’Education et de la Formation Professionnelle. D’où, dit-il, l’organisation de cet atelier «qui vise à enrichir et valider l’avant-projet de programmes élaboré par l’équipe technique sur la base des priorités et stratégies du nouveau plan sectoriel». Notons enfin qu’ont pris à cet atelier de validation de l’avant-projet des programmes du nouveau plan sectoriel de l’Education (PRODEC 2), les services centraux de l’Education nationale et de la Formation Professionnelle, des représentants de la société civile, les partenaires techniques et financiers et les syndicats. Source : aBamako aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here