Hommage de la Nation au Professeur Ogobara Doumbo : IBK à l’accueil de la dépouille de l’illustre disparu

30
Le Président de la République, Chef de l’Etat, Grand Maître des Ordres Nationaux du Mali, Son Excellence Monsieur Ibrahim Boubacar Keïta, était présent ce jeudi 14 juin 2018, jour de la célébration de l’Aïd El Fitr, à l’aéroport international Président Modibo Keïta de Bamako-Sénou pour participer aux instants solennels de l’arrivée dans son pays du cercueil contenant la dépouille du Professeur Ogobara Doumbo, éminent chercheur malien contre le paludisme, décédé le 9 juin 2018 à l’âge de 64 ans à Marseille (France). Très ému, le Chef de l’Etat était entouré par le Premier ministre, Chef du gouvernement, les Présidents des Institutions de la République, les membres du gouvernement, le Ministre Secrétaire Général de la Présidence de la République, le Ministre Directeur de Cabinet du Chef de l’Etat, le Gouverneur du District de Bamako et de nombreuses personnalités maliennes et étrangères. Après le cérémonial d’accueil du cercueil, le Président de la République, à la tête du cortège funèbre, a accompagné la dépouille mortelle à la morgue de l’Institut Marchoux de Djicoroni Para où aura lieu la levée de corps le samedi 16 juin 2018. Dès l’annonce du décès du Professeur Ogobara Doumbo, le Président de la République a rendu un vibrant hommage en l’honneur de l’illustre disparu, soulignant son sens élevé du patriotisme. Recevant ce jour-là une délégation de la Ligue malienne des musulmans et érudits du Mali (LIMAMA), IBK avait ainsi déclaré, hors micros et caméras : « Nous avons perdu une éminente personnalité de notre pays et du monde. Tout a été mis en œuvre afin qu’il survive, il a été assisté constamment par ses amis médecins à l’hôpital de Marseille où il avait suivi ses études mais Allah a fait son travail omniscient ce samedi 9 juin 2018 au matin en rappelant à lui le Professeur humble qui, se comportant comme un infirmier, allait dans son village durant ses vacances pour soigner ses semblables gratuitement. Il est celui qui a mis au point un vaccin contre le plasmodium du paludisme et a porté haut le drapeau du Mali. Prions pour lui, nous lui pleurons tous. » Le Président de la République avait alors été soutenu dans son témoignage par un imam qui, surgissant de la délégation de LIMAMA, avait témoigné que le défunt priait dans sa mosquée sur la première ligne. Des funérailles nationales sont prévues le samedi 16 juin 2018 à 10 heures sur l’avenue de l’Indépendance - en cas de pluie, elles se déplaceront au Palais des Sports de Hamdallaye - afin de permettre à toute la nation de rendre un dernier hommage mérité à « l’enfant lumière, celui-là même qui a rendu un grand service à toute l’humanité », a insisté IBK. Participeront également aux funérailles, outre le Chef de l’Etat et les Président des Institutions de la République, les membres du gouvernement, et de nombreuses personnalités du Mali et de l’étranger. À la suite de cérémonies officielles et religieuses, la dépouille sera remise à la famille de l’illustre disparu pour son inhumation. Source : aBamako aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here