Bonne organisation des élections : Les «bâtisseurs» reçus par le premier ministre

19
Pour la bonne conduite du processus électoral, le Premier ministre Soumeylou Boubèye Maïga a entamé une série de concertations avec les acteurs politiques, toutes tendances confondues. C’est ainsi qu’il a reçu, mercredi dernier, les responsables de la Convention des «Bâtisseurs» qui regroupe à ce jour six candidats déclarés à l’élection présidentielle du 29 juillet 2018. Il s’agit de Hamadoun Touré de l’Alliance Kayira, Modibo Sidibé du Nouveau pôle politique (NPP), Housseini Amion Guindo des Partis unis pour la République (PUR), Pr Clément Mahamadou Dembélé de Convergence Patriotique pour le Changement au Mali (CPC Maliko), Moussa Sinko Coulibaly de la Coalition pour le Changement et Me Mountaga Tall du mouvement Uni pour le Mali (UMA). A l’issue de l’audience, le porte-parole de la Convention des «Bâtisseurs», Pr Clément Mahamadou Dembelé, a confié qu’au cours des échanges, le Premier ministre a expliqué la volonté du gouvernement de faire tout pour que l’élection présidentielle se passe dans les meilleures conditions. «Il nous a exprimé aussi la volonté du gouvernement de mettre tout en œuvre pour mettre à la disposition des candidats les moyens sur les plans de la sécurité, de l’information pour que ces élections se passent bien», a-t-il ajouté. Les «Bâtisseurs», selon Pr Dembelé, ont aussi évoqué leurs inquiétudes sur l’article 210 de la loi électorale qui leur paraissait un peu flou, souhaitant en savoir plus sur la notion de «force majeure» qui y figure. «Nous avons aussi exprimé notre volonté de voir considérer les Bâtisseurs comme étant une entité à part entière, se définissant comme étant ni de l’opposition ni de la majorité présidentielle. Nous avons demandé au chef du gouvernement de nous impliquer dans l’ensemble du processus électoral à tous les niveaux», a souligné le porte-parole, avant d’ajouter que d’autres sujets comme la sécurisation des élections, les mesures à prendre pour endiguer les violences verbales ont été abordés. «Nous avons perçu de la part du Premier ministre cette volonté de vouloir acheminer le processus vers ce que nous demandons, même si nous attendons la concrétisation en actes pour que les résultats des élections soient crédibles… Que le gagnant soit véritablement le gagnant, que le perdant accepte aussi de perdre, mais que cela se passe dans la transparence, la sincérité, la franchise», a conclu le Pr Clément Mahamadou Dembelé. La rencontre s’est déroulée en présence du ministre de l’Administration territoriale et de la Décentralisation, Mohamed Ag Erlaf. Massa SIDIBÉ Source : aBamako aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here