Soutien à la candidature de Cheick Modibo : Qui après Moussa Mara et Konimba Sidibé ?

6
Après Moussa Mara, ancien Premier ministre et Konimba Sidibé, ancien ministre du président IBK, Docteur Cheick Modibo DIARRA invite candidats, activistes actrices et acteurs de la Société Civile, toutes les bonnes volontés, nos concitoyennes et concitoyens à l’intérieur comme à l’extérieur à se joindre à lui pour emporter l’élection présidentielle du 29 juillet 2018. Il a profité d’une déclaration à l’occasion de la fête de l’Eid-el-Fitr, pour sonner cette mobilisation. « …C’est avec beaucoup d’honneur et de fierté que mon équipe et moi-même accueillons nos frères et camarades politiques, le Premier ministre Moussa Mara et le ministre Konimba Sidibé avec leurs équipes respectives ainsi que les militant(e)s et sympathisant(e)s des partis YELEMA et MODEC, au sein du rassemblement créé pour soutenir ma candidature à l’élection présidentielle du 29 juillet 2018 » se félicite le président le RDPM, candidat à l’élection présidentielle du 29 juillet. Pour Cheick Modibo Diarra, par ce soutien, Moussa MARA et Konimba SIDIBE ont démontré, une fois de plus que le bien-être collectif vaut beaucoup plus que le seul gain individuel. « Face à leur geste valeureux et grandiose, je dis simplement merci. Merci pour la confiance, chers frères. En dignes fils du Mali, vous démontrez ainsi tout votre amour pour notre Patrie, toute votre dévotion pour la stabilité et la cohésion nationale. De ce fait, il devient clair et évident, qu’aussi bien dans votre cœur que dans votre âme, rien, absolument rien ne passe et ne passera avant notre chère MALIBA, notre Nation mère nourricière ! », ajoute-t-il. Ainsi, à travers l’adhésion de ces deux anciens candidats à la dernière présidentielle, CMD lance un ouf de soulagement. Car, il s’agit d’un acte qui crée une lueur d’espoir pour celui que nombre de Maliens ont politiquement découvert pendant la transition par ses show médiatiques et certaines de ses décisions populaires. Loin d’être décisifs le 29 juillet, ces ralliements paraissent tout de même importants pour ce candidat en quête d’alliance forte vu que son jeune parti, le Rassemblement pour le développement du Mali, n’est pas encore bien des électeurs. Fort de ce constat, l’ancien Premier ministre plein pouvoir pendant la transition de 2012 se mobilise pour acquérir d’autres ténors à sa cause. « …Je profite pour lancer un appel à tous les autres camarades politiques, activistes, actrices et acteurs de la Société Civile, à toutes les bonnes volontés, nos concitoyennes et concitoyens à l’intérieur comme à l’extérieur à venir nous rejoindre », lance-t-il. Dans ce communiqué, Cheick Modibo félicite le Forum des Organisations de la Société Civile (FOSC) et à son Président M. Bakary Doumbia. Selon lui, « ce rassemblement autour de ma personne est bien leur initiative, et je tiens sincèrement à leur exprimer toute ma gratitude pour cet honneur ». A en croire de sources proches du parti Yéléma, d’autres adhésions à la candidature de Cheick Modibo Diarra sont attendues. On se demande quels autres gros poissons atterriront-il dans la marre des Pro-Moussa ? Fatoumata Haïdara Source : aBamako aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here