Mamadou Diarrassouba : “Nous ferons de Koulikoro une mine électorale pour IBK”

29
Elu dimanche président régional de la plateforme politique et électorale Ensemble pour le Mali (EPM), le député élu à Dioïla, promet 60 à 70 % de voix à Ibrahim Boubacar Kéita, le 29 juillet. Née des cendres de la Convention de la majorité présidentielle (CMP), l’EPM, la coalition de plus d’une soixantaine de partis et de plusieurs dizaines d’associations, se fixe comme objectif la réélection de Ibrahim Boubacar Kéita, président sortant, dès le 1er tour de la présidentielle du 29 juillet. Pour l’atteinte de cet objectif, les partis membre de la Coalition dans la région de Koulikoro ont mis en place le 17 juin, à Koulikoro, la Coordination régionale de l’EMP. “C’est pour fédérer toutes les forces de la région autour de la réélection du président IBK dès le 1er tour”, a soutenu Mamadou Diarrassouba, président de la coordination, élu à l’unanimité par les délégués des partis membres venus des sept cercles de la région. Pour le député élu à Dioïla, l’EMP est première force politique dans la région de Koulikoro en termes d’élus locaux et nationaux. C’est pourquoi, expliquera-t-il, Koulikoro doit être le premier bastion électoral pour la réélection d’IBK. “Avec plus d’un million d’électeurs inscrits, nous feront la région de Koulikoro une mine d’électorale pour IBK”, a affirmé le 1er questeur de l’Assemblée nationale. Selon le patron de l’EPM de la 2e région, après mise en place de la direction nationale de la campagne du candidat IBK, des directions régionales de campagne seront mises en place avec des fonds nécessaires pour la vulgarisation du projet d’IBK pour les prochaines années et l’exposition du bilan du premier quinquennat. Appel à la réconciliation Aux dires de Mamadou Diarrassouba, les communales du novembre 2016 ont laissé une grande plaie au sein des partis de la CMP qui se retrouvent dans l’EPM. “Plusieurs listes se sont attaqué en justice pour des litiges. Les gens sont toujours frustrés. Il est temps que les plaies se cicatrisent pour qu’ensemble, nous fassions face à l’essentiel”, a plaidé le président de la Coordination régionale. “Les maires joueront un rôle important dans la campagne électorale du président IBK. Il faut donc qu’ils soient en parfaite entente avec tous les militants des partis l’EPM dans leurs localités”, a-t-il insisté. M. Diallo Source : aBamako aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here