Présidentielle 2018: le soutien du PS Yellen Kura à IBK

11
Le bureau politique national de la jeunesse du parti socialiste PS Yeleen Kura a procédé à sa rentrée politique le samedi dernier à son siège, sis au Badialan, sous le thème: « Une élection crédible, transparente: gage de la paix et de la stabilité». La rencontre était présidée par le vice-président de ladite formation, Mamadou SANOGO. C’était en présence des responsables du bureau des jeunes ainsi que des militants du parti PS Yeleen Kura. On y notait également la présence des jeunes du Réseau des partis politiques du pays tout bord confondu. Selon le président des jeunes du PS Yeleen Kura, Diakaridia KONATE, cette rentrée politique marque le lancement de leurs activités. Aussi, témoigne-t-elle, la bonne santé de leur parti, présent déjà dans plusieurs localités, à travers le pays. Par ailleurs, soutient M KONATE, en plus de sa participation aux dernières élections du pays, le parti PS Yeleen Kura est très actif aux débats politiques pour l’ancrage de la démocratie et à la veille citoyenne dans notre pays. Sur la question de l’organisation de la prochaine présidentielle, le président des jeunes du PS Yellen Kura a écarté toute velléité accusant le gouvernement de «n’avoir pas la volonté de tenir des élections transparentes, crédibles ». Pour matérialiser son engagement, il a relevé que le régime a convoqué le collège électoral, procédé à la confection des cartes d’électeurs, dont une partie a été réceptionnée. Il estime qu’après tout ce processus, les acteurs politiques doivent préparer leur participation à l’élection au lieu de contribuer à instaurer un climat de tension et de désordre dans le pays. « Ceux-là, qui pensent arriver au pouvoir sans passer par des élections, se détrompent. Le peuple malien est mature et n’acceptera pas un coup de force pour diriger le pays », a critiqué M. KONATE. Dans son discours, le responsable des jeunes du PS Yeleen Kura a également mis la chance du côté de leur candidat, le président sortant Ibrahim Boubacar KEITA au scrutin du 29 juillet. Très optimiste, il estime que le président IBK a beaucoup plus de chances d’être réélu. Il fonde son argument sur le fait que malgré le contexte difficile, IBK a fait un grand pas vers la paix et la réconciliation nationale. Aussi, a-t-il réussi à relancer l’économie nationale tout en permettant au Mali de reprendre sa place de leader du coton de la sous-région. De son côté le vice-président du PS Yeleen Kura a rappelé que la direction du parti a décidé lors de sa rencontre politique tenue à Sadiola de soutenir le président IBK. A la même occasion, le parti a lancé l’appel au président IBK de se porter candidat au scrutin du 29 juillet, a indiqué Mamadou SANOGO. « Nous demandons aux militants du parti à plus d’engagement pour soutenir IBK. Notre soutien à IBK est sans faille », a réaffirmé le responsable du PS Yeleen Kura, avant de condamner les agissements de certains politiques de l’opposition de manipuler l’opinion nationale. Aussi, des responsables des jeunes des partis politiques invités à la rencontre, à l’image de Nianga DIOP, ont tous plaidé pour des élections apaisées dans leur intervention. « La situation actuelle nous fait peur, mais nous devons être optimistes. Il faut que les tensions baissent à tous les niveaux. Au-delà de nos divergences, nous sommes tous des Maliens. Il faut qu’on arrête l’hémorragie et de pacifier le pays afin que les Maliens puissent sentir le développement dans tous les domaines», a prêché le jeune DIOP. Malheureusement, déplore le vice-président du PS Yeleen Kura, certains acteurs politiques ne semblent pas mesurer cette situation. Par Sikou BAH Source : aBamako aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here