Commune VI : Le MPM promet un vote massif en faveur d’IBK

4
Les militants et sympathisants du Mouvement pour le Mali (MPM) de la Commune VI du district ont officiellement lancé ce dimanche, à Banankabougou, la section locale du MPM. C’était en présence du premier responsable du MPM, l’honorable Hadi Niangadou. C’est sur le terrain de football “Kassio” de Banankabougou en face de la grande mosquée que se sont retrouvés les militants et sympathisants du MPM, les autorités traditionnelles et coutumières des dix quartiers de la Commune VI pour le lancement du Mouvement. Apres le discours de bienvenue du coordonnateur des chefs de quartier, il a été procédé à la présentation des membres des bureaux. La présidence du bureau mixte de 39 membres est assurée par Amadou Saye. Pour le président Saye, dans la commune 6, seule est vraie la concentration des forces. “Tout autre en dehors de la concentration est voué à l’échec. Ce n’est pas le système clanique ou la séparation, la Commune VI constitue une famille, un bloc. Nous soutenons en bloc ce qui existe pour nous projeter dans l’avenir. Le changement n’est pas un problème de positionnement. Il est une question de procédure. Nous, nous sommes très avertis en Commune VI. Nous sommes la plus grande Commune du Mali, nous savons faire le choix. Et notre choix, c’est le président Ibrahim Boubacar Kéita. Nous pensons qu’on va l’élire dès le 1er tour. La Commune VI à partir de l’instant est engagée, en témoigne la présence des chefs de famille”, conclura-t-il. L’honorable Hadi Niangadou, président du Mouvement, a salué les initiateurs. “C’est la première coordination à Bamako. Je suis vraiment impressionné par les hommes et les femmes qui sont dans cette coordination mixte. Je salue tout le monde et je pense que chacun va attacher la ceinture pour relever le défi. Nous soutenons le président de la République IBK pour sa réélection dans l’intérêt du Mali, pour la sécurité, la stabilité et pour la mise en œuvre de l’accord qu’on a commencé”. Ousmane Sagara Source : aBamako aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here