Coalition des femmes pour la réélection d’IBK : Une ferme détermination à assurer au candidat Ibrahim Boubacar Keïta le « Takokélé »

10
Au regard de l’engouement et la ferveur qui ont caractérisé le lancement de la CFR-IBK 2018, la victoire dès le premier tour au soir du scrutin du 29 juillet parait certaine C’est une salle de basket de Salimata Maiga du Palais des sports qu’a refusé du monde, ce dimanche 2018. Pour cause, des femmes dites « Amazones » vêtues tout de blanc, ont réussi le pari de la mobilisation en remplissant ce pavillon grâce à leurs sœurs venues de toutes les communes de Bamako et environs. C’était en présence du président de la plateforme « Ensemble pour le Mali » Bocari Tréta, le président de l’Assemblée Nationale Issaka Sidibé et le représentant du Premier ministre Soumeylou Boubèye Maïga, le ministre de la Solidarité et de l’Action humanitaire, Hamadoun Konaté. Pour sa coordinatrice, Mme Bagayoko Aminata Traoré, cette Coalition des femmes pour la réélection d’IBK (CFR-IBK 2018) qui vient de faire son baptême du feu, est animée par des femmes de toutes catégories socioprofessionnelles (parlementaires, ministres, leaders d’organisations de la Société civile et du Secteur privé et des partis politiques etc.) Elle a pour ambition de fédérer les synergies et les ressources pour des élections transparentes et crédibles dans un climat de paix et de stabilité. Se faisant, la CFR-IBK 2018 s’investira à tous les niveaux pour un vote massif des femmes en vue d’assurer la réélection du candidat Ibrahim Boubacar Keita dès le premier tour avec un taux de participation plus que honorable. Parce qu’elle est fortement satisfaite du bilan du premier mandat d’IBK. C’est pourquoi, de l’avis de la Coalition, il mérite d’être conforté et porté à la tête du pays pour la poursuite des reformes publiques et actions engagées pour l’accès des couches les plus vulnérables aux services sociaux de base. La coordinatrice de la CFR-IBK 2018 n’a pas manqué d’évoquer brièvement quelques acquis enregistrés par leur candidat au cours de ce premier quinquennat. Selon elle, ceux-ci sont visibles au plan institutionnel et économique, au plan sécuritaire, au plan de la souveraineté, au plan d’infrastructures et de la production, au plan de la diplomatie. S’ajoutent les mesures mises en œuvre pour l’autonomisation de la femme et de l’enfant. A sa suite, la présidente de la plateforme « Ensemble pour le Mali » et non moins présidente du mouvement des femmes RPM, Mme Diawara Aïssata Ladi Touré a fait la lecture du manifeste CFR-IBK 2018. Il comporte quatre engagements. Il s’agit de s’engager avec le président IBK pour la promotion de la paix, la cohésion sociale et la réconciliation ; pour le développement d’une agriculture familiale performante ; pour plus de promotion du genre et l’accès aux services sociaux de base et pour l’amélioration de la gestion des affaires publiques. De son côté le président de l’Assemblée nationale se dit fier de prendre part à ladite cérémonie. Pour Issaka Sidibé, l’engagement de ces femmes rassure de plus quant à la réélection du candidat IBK. Il apprécie leur engagement autour des idéaux du président sortant. Pour ce faire, il les a exhortées à une forte mobilisation des électeurs pour leur cause commune. Selon le président Issaka Sidibé, si les femmes s’engagent rien ne peut les arrêter. Il leur a également demandé de rester soudées derrière le candidat IBK. Le président de la Plateforme « Ensemble pour le Mali » et le représentant du Premier Ministre, Hamadoun Konaté trouvent cette démarche de la Coalition très salutaire. Pour eux avec cette démonstration de force de cet après-midi, la victoire est très certaine dès le premier tour. Cette cérémonie de lancement avait comme parrain le PDG du PMU-Mali, Messaoud Ould Baby. Diakalia M Dembélé

Commentaires via Facebook :

Source : Maliweb Maliweb

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here