Présidentielle-2018 : L’URD en ordre de bataille dans le cercle de San

23
La dynamique citoyenne continue autour de la candidature de l’honorable Soumaïla Cissé à la présidentielle du 29 juillet prochain. Après la tournée des jeunes cadres du parti, les responsables de la section de San de l’Union pour la République et la démocratie (URD) et les ressortissants du cercle ont rencontré successivement les communes rurales de Diely, Diakrouna et Ntrosso sur les enjeux de la présidentielle. A l’initiative d’Alou Coulibaly, membre de la commission nationale et d’arbitrage du BPN, les responsables de la section de l’Union pour la République et la démocratie de San ont rencontré en début de semaine les conseillers communaux, notabilités et organisations faitières des 70 villages des communes rurales de Diely, Diakrouna et Ntrosso sur les enjeux de la présidentielle. Les échanges ont porté sur la vie, les résultats engrangés lors des élections communales du 20 novembre 2016, l’animation des structures de base et la participation du parti à la présidentielle. Selon le maire de Diely, Dramane Diarra, l’URD a enregistré des résultats tangibles lors des récentes consultations électorales. “A Diely, nous avons presque la majorité absolue dans les 36 villages qui compose la commune. Et dans les autres communes de la zone, notamment Diakrouna, Ntrosso et autres notre parti compte, explique-t-il, ajoutant que l’engagement des notabilités et les organisations faitières s’explique par la détermination de à faire face aux défis du moment. “L’URD a les hommes nécessaires pour relever les défis. Pour preuve, lorsque l’URD a eu la mairie de la Commune VI, le travail abattu par le jeune maire a été une touche pour le développement de cette plus grande commune. L’accès à l’eau potable a été une réalité, l’assainissement et l’éducation aussi. Saisissons cette chance pour un Mali émergent”, dit-il. La situation actuelle du pays urge une analyse approfondie avant de procéder au choix de vote. “La relance de l’économie nationale, le rétablissement du territoire national et la réconciliation sont des attentes de 2013 qui n’ont toujours pas été répondues. Faut-il agir dans le même sens”, s’interroge Alou Coulibaly. Pour lui, l’heure n’est plus aux critiques mais plutôt à la réaction. “Notre candidat va restaurer l’espoir en prenant en compte les préoccupations du peuple dans son programme. Et l’apport des 70 villages est important dans ce processus…” Les notabilités et organisations faitières des 70 villages des communes rurales de Diely, Diakrouna et Ntrosso ont exprimé leur volonté de soutenir le candidat de l’URD. Bréhima Sogoba Source : aBamako aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here