L’ambassade du Mali en France va-t-elle torpiller les élections : Des interrogations sur la validité de la carte NINA

8
Les Maliens de France s’inquiètent et sont déçus de la décision des autorités maliennes en charge des élections en France, parce qu’il leur a été signifié qu’on ne pourra pas voter avec la carte NINA. Ils n’auront pas droit au vote s’ils n’ont pas été recensés. Déjà de l’émoi et la déception en France. Toumani Diallo comme on le connait est un véritable tribun, précédemment ambassadeur en Allemagne, l’ami particulier du président IBK a été appelé pour servir au même poste en France, pays où les Maliens sont nombreux, où les mouvements de contestations et les joutes politiques sont monnaies courantes. Tout mouvement politique à Bamako, est aussitôt vécu et ressenti de la même façon sinon avec beaucoup plus d’ampleur en France. Une raison qui fait d’ailleurs que cette décision des autorités en charge des élections fait déjà jaser en France. Selon certains Maliens de l’extérieur, en France, où l’actualité politique est mieux suivie, il s’agit tout simplement d’empêcher d’autres Maliens de leur droit de vote. Selon nos interlocuteurs, l’Ambassade du Mali en France aurait fait savoir dans un premier temps, que tous ceux qui n’ont pas la carte NINA ne pourront pas voter, pour décider ensuite, que la carte NINA n’est plus valable et que seule la carte d’électeur sera valable. Pour cet autre interlocuteur, on est en droit de déduire que la fraude et le vol sont déjà préparés et que tout est mis en œuvre pour torpiller le vote en France. La France constitue un très grand enjeu pour les partis politiques. Les Maliens de France jouent un rôle majeur dans notre économie, et ont une influence certaine sur leurs compatriotes au Mali. Les grandes manœuvres se préparent et ne manqueront point dans ce combat pour le pouvoir. C’est donc parti pour les convulsions politiques. Fakara Faïnké Source : aBamako aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here