Plateforme ensemble pour le renouveau: pour régler les problèmes des Maliens, Aliou Diallo veut investir 15 000 milliards de F CFA

16
Pour la présidentielle du mois prochain, la plateforme Ensemble pour le Renouveau (ERE) vient de signer une convention autour du candidat de l’ADP-Mali, Aliou Diallo. La cérémonie de signature s’est déroulée le dimanche 17 juin 2018 au siège d’ADP Maliba ; cette plateforme regroupe une vingtaine de partis politiques et plus de 2000 associations ainsi que des mouvements. La cérémonie de signature a réuni Aliou Diallo, candidat de la plateforme, Amadou Thiam, Président de l’ADP-Mali, Ras Bath, porte-parole du CDR et les représentants des différents partis et associations de l’ERE. L’alliance a pour objectif de conjuguer les efforts pour assurer l’élection du candidat Aliou Diallo le 29 juillet 2018 au poste de président de la république, œuvrer ensemble pour assurer une large majorité parlementaire au président élu Aliou Diallo, au renforcement des acquis démocratiques, la cohésion nationale, l’intégrité territoriale, la paix et la stabilité politique a dit le maitre de cérémonie. Honorable Amadou Thiam actuel président du parti ADP Maliba a souligné qu’ADP Maliba est un nouveau parti mais aussi un grand parti et avec cette nouvelle alliance on n’a pas le moindre doute qu’on sera élu dès le premier tour de l’élection. Le candidat n’est plus à présenter à travers ses œuvres, il a eu à créer des milliers d’emploi, aujourd’hui c’est une référence en matière de l’énergie renouvelable c’est une fierté pour le Mali, un héros mondial qui crée des milliers d’emploi et a aussi investi 250 milliards de F CFA pendant 30 ans dans le pays a martelé le député Thiam. Selon le président du collectif pour la défense de la république, Ras Bath qui a pris le train en marche, il a aussi témoigné que la candidature d’ Aliou au-delà de la plateforme est un plus enrichissant la démocratie malienne, il a ajouté qu’après Mamadou Battrou Diaby en 1997, on n’a pas vu un opérateur économique se lancer à la conquête du pouvoir. En prenant la porale, le candidat Aliou Diallo a expliqué à l’assistance comment sera investi 15000 milliards de FCFA en cinq ans. Il a, d’abord, priorisé la question de retour de la paix au Mali dont il promet 2000 milliards de FCFA pour la recherche de la paix au centre et au nord du pays. Ensuite, le candidat de l’ADP-Mali s’est misé la promotion de l’entreprenariat des jeunes et des femmes avec une proposition d’accompagnement de la création 20 000 nouvelles entreprises a l’horizon 2023. Pour la lutte contre la corruption et mauvaise gouvernance selon Diallo aucun secteur privé ne peut se développer dans un climat de corruption, de népotisme et de clientélisme et il cite « nous ne pouvons plus continuer avec un système qui ferme les yeux sur les rapports du versificateur général. Selon le rapport du VEGAL plus de 357 milliards de FCFA de détournés en cinq ans, trop c’est trop je dis non » en ce sens il promet d’améliorer les conditions de travail ainsi que la rémunération des fonctionnaires de l’Etat « nous avons donc consacré 200 milliards supplémentaires à l’amélioration des conditions de travail des fonctionnaires de l’Etat ». Le candidat d’ADP Maliba a promis d’investir 2000 milliards en cinq ans pour le développement des infrastructures tout en dénonçant l’insuffisance de routes, d’écoles et de centre de santé. Enfin le candidat du parti a annoncé un programme de retour des bras valides et a aussi proposé outre que les maliens de l’extérieur soient impliqués à tous les niveaux : législatif et dans le développement du secteur privée. Source : aBamako aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here