17eme édition de la coupe BDM-SA de football professionnel L’As Real de Bamako s’adjuge le trophée

6
Organisée par la ligue de football du district de Bamako, la finale de la 17ème édition de la coupe Bdm-sa (Banque de développement du Mali) s’est jouée le dimanche 17 juin dernier, au stade Mamadou Konaté. A l’issue de laquelle, l’As Réal de Bamako a remporté le trophée en battant le Stade malien de Bamako suite à une séance de tirs au but (5-4). La rencontre était présidée par Me Jean Claude Sidibé, ministre des Sports, en présence de Bréhima Amadou Haïdara, directeur général de la Bdm-sa, de Kassoum Coulibaly dit Yambox, président de la ligue du football du district de Bamako, des présidents des districts de football de Bamako, ainsi que de plusieurs responsables sportifs du pays. Débutée le 16 avril dernier, avec 12 clubs évoluant dans l’élite du football malien, la 17ème édition de cette coupe Bdm-sa a fait jouer sa finale opposant le Stade Malien de Bamako à l’As Réal de Bamako, deux grands clubs de la capitale malienne. Les deux formations ont entamé la partie avec beaucoup d’hésitation dans leur jeu et cela jusqu’à la 41ème minute de jeu pour voir la première bonne occasion de but de la partie. En effet, Issaka Samaké, le capitaine du Stade malien de Bamako, profite d’un coup franc bien placé pour déclencher une longue frappe repoussée par le portier de l’As Réal de Bamako, Adama Bamba. C’est sur ce score de 0 but partout que l’arbitre de la partie renvoie les deux équipes aux vestiaires. A la reprise, les scorpions de Bamako (As Réal) prennent une légère avance sur leur adversaire du jour en créant quelques occasions de but sans les concrétiser. C’est le cas à la 64ème minute de jeu, lorsque Chaka Sidibé, le latéral droit de l’As Réal, libre de tout marquage près de la surface de réparation du Stade malien, réalise une superbe frappe. Mais la balle est stoppée par le portier des Blancs de Bamako, Mahamadou S.L. Diakité. C’est avec ces quelques occasions que la deuxième période de cette rencontre prend fin. Les deux formations ne vont se départager que par une séance des tirs au but qui tournera à l’avantage des Scorpions de Bamako (L’As Réal) par 5 tirs à 4. Un tableau d’honneur pour le Directeur de la Bdm-sa Avant la reprise de la deuxième période de la rencontre, Kassoum Coulibaly dit Yambox, président de la ligue du football du district de Bamako, a offert un tableau d’honneur au directeur général de la Bdm-sa, Bréhima Amadou Haïdara, pour ses efforts dans l’épanouissement du football au Mali. Par la même occasion, son vice-président, Seydou Sow, a remis un nouveau maillot de la Bdm-sa au ministre des Sports, Me Jean Claude Sidibé, pour son implication personnelle dans la gestion de la crise du football malien. Les deux personnalités ont remercié les membres de la ligue de football pour la bonne tenue de la compétition, avant de réitérer leur soutien à la ligue de football du district de Bamako pour l’atteinte de ses objectifs. Me Jean Claude Sidibé, ministre des Sports : “Chapeau à la ligue de football du district de Bamako” “Je suis très heureux d’assister à cette belle finale de la coupe Bdm-sa, les deux équipes ont livré de belles prestations sur le terrain. L’un des objectifs du département des Sports est de tout faire pour que les jeunes puissent jouer au football dans chaque partie du pays. Et nous travaillons en étroite collaboration avec tous les acteurs du football pour qu’ensemble nous puissions mettre fin à cette crise du football qui n’a que trop duré. Donc, je profite une fois de plus de cette occasion pour féliciter les responsables de la ligue du football du district de Bamako et de la Bdm-sa pour la réussite de la compétition”. Certains clubs se font remarquer par leur absence au stade Le fait marquant de cette 17ème édition de la coupe Bdm-sa a été l’absence des responsables de certains clubs de la première division dans la loge officielle du stade Mamadou Konaté, à savoir le Djoliba AC, le COB, le CSK etc. Les places qui leur ont été réservées sont restées inoccupées jusqu’à la fin de la rencontre. Dans le stade, tout le monde se posait des questions sur les raisons de l’absence de ces responsables de clubs auprès des autres acteurs du football. Au moment où les autorités du pays, à travers le ministère des Sports, sont en train de tout mettre en œuvre pour rassembler la famille du football malien, d’autres n’arrivent donc toujours pas à enterrer la hache de guerre. La question que l’on se pose : avec cette animosité entre les acteurs du football où va donc cette discipline ? Il faut rappeler qu’en prélude de la finale de la 17ème édition de la coupe Bdm-sa, les responsables du premier établissement financier du Mali ont procédé le mercredi 13 juin dernier, dans les locaux de ladite banque, à une remise des équipements sportifs aux deux équipes finalistes à savoir le Stade Malien de Bamako et l’AS Réal de Bamako. C’était en présence de Bréhima Amadou Haïdara, directeur général de la BDM S.A, de Kassoum Coulibaly, président de la ligue du football du district de Bamako et les représentants des deux équipes. A cette occasion, le directeur général de la Bdm-sa disait être animé par “un sentiment qui montre notre rattachement à l’épanouissement du football au Mali. Depuis 17 ans, la Bdm-sa accompagne la ligue de football du district de Bamako dans le cadre de l’épanouissement du ballon rond dans le district de Bamako. A cet effet, notre banque a mis en jeu une compétition de football dénommée “Coupe Bdm dont nous allons procéder à la remise d’équipements sportifs aux deux équipes finalistes. J’ose croire qu’elles vont produire du beau spectacle lors de la finale. Nous souhaitons bonne chance aux deux formations et que la meilleure gagne”. Du beau spectacle, il y en a eu et ce fut une belle fête. Alors, vivement la prochaine édition de la Coupe Bdm-sa Mahamadou TRAORE Source : aBamako aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here