Le président Ibrahim Boubacar Keïta retirant sa carte d’électeur : «Que chacun fasse comme moi»

19
C’est assurément un pari réussi de voir démarrer la distribution des cartes d’électeur à quelques semaines de l’élection du président de la République. Sur toute l’étendue du territoire national, les huit millions et demi environ d’électeurs peuvent retirer le précieux sésame dans les lieux indiqués. On peut alors aisément comprendre le plaisir qu’a pris le président de la République, Ibrahim Boubacar Keïta de retirer par ses propres soins sa carte d’électeur. C’est le weekend dernier, précisément dans la journée du samedi, qu’il s’est rendu avec son épouse, Mme Keita Aminata Maïga au Groupe scolaire Gaoussou Doumbia de Sébénicoro. Il était 13 heures 58 minutes quand le cortège présidentiel s’immobilisa dans la cour du Groupe scolaire Gaoussou Doumbia, un lieu familier au président Ibrahim Boubacar Keïta puisqu’il y accomplit, depuis des années, son devoir civique. Le couple présidentiel a été accueilli par le gouverneur du District de Bamako, Débérékoua Soara, le maire de la Commune IV, Adama Bérété et d’autres personnalités. Ibrahim Boubacar Keïta se présente ensuite à la commission de distribution et reçoit, après avoir rempli les formalités d’usage, sa carte des mains d’un agent de distribution. Idem pour son épouse, Mme Keïta Aminata Maïga. Le président de la République venait ainsi d’acquérir le précieux sésame, indispensable à l’exercice du droit de vote. «Tout citoyen doit avoir en sa possession, pour l’exercice de son droit fondamental de choisir, sa carte d’électeur», a déclaré le président Keïta qui a rappelé que cette étape fait suite à «l’établissement d’un fichier, réputé conforme par les experts commis par l’Organisation internationale de la francophonie (OIF)». L’impression desdites cartes a été également faite dans «les règles de l’art», a-t-il précisé, avant d’inviter les citoyens à aller retirer (personnellement) leurs cartes d’électeur : «Que chacun fasse comme moi», a lancé le chef de l’Etat. Cet acte du président de la République est non seulement citoyen, mais sonne surtout comme un appel aux populations de venir retirer leurs cartes d’électeur biométriques. Ce document, faut-il le rappeler, est conçu pour servir le jour du scrutin à l’identification des électeurs sur la liste électorale et à leur permettre d’exercer leur droit de vote. Du point de vue matériel, la carte contient le Numéro d’identification national (NINA) de l’électeur, sa photographie faciale, ses prénoms, nom, âge et profession. En outre, sur la carte figurent le centre de vote de l’électeur, le numéro de son bureau de vote et dix cases correspondant à différents scrutins pour lesquels elle sera utilisée jusqu’à son renouvellement. Pour retirer sa carte, l’électeur doit être muni de l’un de ces documents d’identification : la carte nationale d’identité, la carte NINA, le permis de conduire, le passeport. Par ailleurs, les électeurs détenteurs de procuration peuvent retirer les cartes de leurs mandants contre émargement. Aucun mandataire ne peut utiliser plus de deux procurations. Issa DEMBÉLÉ

Commentaires via Facebook :

Source : Maliweb Maliweb

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here