Mali: des réfugiés Burkinabè de plus en plus nombreux dans le Nord

4
Les Burkinabè sont de plus en plus nombreux à venir se réfugier dans la région de Tombouctou et Gao, dans le nord du Mali. Selon les premières estimations du Haut Commissariat des réfugiés, ils étaient 2 000 en janvier 2018. Depuis, le chiffre augmente chaque mois. Reportage au siège du HCR de Gao. Assis sur des nattes, dans une salle isolée, ils sont quelques dizaines de Burkinabè à témoigner. Ehya est arrivé près de Gao, il y a sept mois. Il a fui son pays d'origine avec sa femme et ses six enfants. « On a eu peur des autorités du Burkina. Elles tabassent les gens et les mettent en prison. Des membres de notre famille ont été arrêtés et aujourd'hui, on n'a plus de leurs nouvelles, ils sont portés disparus. Les autorités ne font pas la différence entre les bandits ou nous, entre ceux qui sont bons et ceux qui sont mauvais. Alors ils prennent tout le monde. » Selon les témoignages, il y aurait plus de 200 familles de Peuls ou de Touaregs burkinabè regroupées à Gossi, côté malien. Pour Filippo Grandi, le Haut-Commissaire pour les réfugiés, l'action militaire doit respecter les civils. Source : aBamako aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here