Assurance : L’Associations des assurés de l’AMO sur les fonds baptismaux

22

Sous le parrainage de la Caisse nationale d’assurance maladie (CANAM), l’Association des assurés de l’AMO au Mali « A.AMO », créée il y a peu, a lancé ses activités le 23 juin 2018 à la Maison des Ainés de Bamako. A l’occasion, une conférence débat a été animée par le conseiller technique du directeur général de la CANAM, Oumar Tiémoko Sangaré, sur le thème : « couverture médicale des populations maliennes : droits et devoirs des assurés ». Plusieurs structures ont pris part à l’évènement.

Le président de l’A.AMO, Cheick Coulibaly, a, d’entrée expliqué à l’assistance les raisons qui ont justifié la création de l’A.AMO. En sommes, les trois objectifs de l’association : veillez au renforcement de la pérennité de l’AMO ; promouvoir la culture de bonnes pratiques auprès des praticiens et des professionnels de l’AMO ; participer à l’amélioration des insuffisances. Cet engagement, dit-il, nous le prenons devant vous aujourd’hui en luttant contre la fraude et participer pleinement à la prospérité de l’AMO comme témoigné dans le dernier paragraphe de la lettre de Sada Dianè, ingénieur à la retraite. « l’Amo ne doit connaître le même sort que son ainé la SOMIEX, véritable organisme d’utilité publique prenant en compte une large franche de la population ; l’AMO mérite d’être protégé. J’en appelle à votre professionnalisme pour sauver l’AMO et la mettre hors portée des prédateurs de tous acabits ». L’AMO, poursuit le président Cheick Coulibaly, en plus de son impact sur le budget de santé des assurés, reste un tremplin unique aujourd’hui de solidarité et gage d’équité, car elle permet de réduire la pauvreté et la vulnérabilité des assurés. Elle participe pleinement à l’état des bénéficiaires grâce à un meilleur accès aux soins de santé par la levée de la barrière financière, jusque là motivée par le paiement direct. « Maliens, nous promettons aux Maliens un défi désormais dans tous vos besoins en rapport avec l’AMO, à partir de cette association capitale pour toutes vos préoccupations d’assistance aux questions relatives à l’AMO. Nous avons besoins de votre soutien pour aider à bâtir notre AMO à partir de la nouvelle innovation où nous quittons désormais à l’AMO à l’AMU (Assurance Maladie Universelle), dont la loi été adoptée au conseil des ministres du 20 juin 2018 », déclare Cheick Coulibaly. « La CANAM soutien sa faille l’A.AMO qui est la notre car luttant pour et contre les mêmes problèmes que la CANAM », a fait savoir Oumar Tiémoko Sangaré qui a, auparavant, parlé des perspectives de la CANAM concernant l’AMO comme optimiser l’AMO et l’étendre aux autres couches de la population malienne, sensibiliser les populations maliennes à la démarche AMO. Il avait aussi survolé quelques points saillants sur l’AMO. L’on note 1044 structures conventionnées, des conventions signées avec 1729 structures de santé dans lesquelles 9500.000 consultations ont été faites par les clients AMO. Il a est ressorti aussi que de 2012 à 2017, 43,667 milliards ont été dépensés par la CANAM dans l’AMO. Hadama.B.Fofana

Commentaires via Facebook :

Source : Maliweb Maliweb

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here