Pour un Mali nouveau, ’’Transformons le Mali’’ a dévoilé son canevas.

24
Le mouvement citoyen dénommé ‘’Transformons le Mali’’ qui s’est donné pour mission de transformer notre pays, vient de produire un document synthèse des solutions nécessaires à son crédo. Après donc six mois de recherches et de dures labeurs faites par les Maliens de l’intérieur et de la diaspora, les dix commissions d’experts que Transformons Le Mali a mis sur pied depuis décembre 2017, sont parvenus au ‘’Projet pour la transformation au Mali’’. Celui-ci a été présenté au public à la faveur d’une rencontre dite des assises de la transformation tenue le samedi 23 juin dernier au Musée National. Au parterre de citoyens, de médias nationaux, internationaux et d’acteurs politiques présents à ces assises de la transformation, il a été décortiqué l’arsenal de solutions innovantes et de propositions fortes, bases d’un projet sociétal pour transformer le Mali. En somme, il s’est agi d’une cinquantaine de stratégies de transformations audacieuses, innovantes et ambitieuses qui ont été concoctées pour les secteurs clés de la vie socio-économique du Mali : éducation et capital humain, santé publique, infrastructures et investissements, sécurité, agriculture et monde rural, culture, identité et citoyenneté, entreprenariat, etc. Les Assises de la Transformation, un grand moment d’innovation citoyenne, ont été l’occasion pour les ‘’transformers’’, les acteurs du mouvement, de développer et d’interroger ces stratégies de transformation. Le dialogue et les échanges constructifs étant au coeur de leur démarche, la parole a été donnée aux différents leaders d’opinion, militants, décideurs publics et représentants des candidats à l’élection présidentielle, autour des solutions proposées. « Les Transformers ont su éviter le piège de n’avoir pas fait table rase de l’existant » a déclaré Racine Thiam, Directeur général de ISC Business School. M. Bocar Moussa Diarra, ancien Président de IUM RDA et ancien ministre de la Fonction publique, soutien de Hamadoun Touré, candidat à l’élection du Président de la République, lui n’a pu s’empêcher de signifier sa joie. « [...] Et puisque je suis un homme politique, je ne peux pas me retenir de vous dire le sentiment que cette activité a suscité en moi. Je ne peux que me réjouir de l’initiative qui se veut le renouveau de notre pays. » a t-il laissé entendre. André SEGBEDJI/abamako.com Source : aBamako aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here