Retrait des cartes d’électeurs en commune I : L’affluence de la population heurtée à l’amateurisme de la mairie

5

Les longues files devant les bureaux dans les différents centres de retrait des cartes d’électeur dans la commune I du district de Bamako en disent long sur la volonté des électeurs. Le fameux sésame leur permettra de voter lors des prochaines élections présidentielle, législatives et municipales. Malgré l’amateurisme des agents de la mairie, leur retard et d’autres couacs dans la distribution des cartes, l’affluence est importante.

Le retrait des cartes d’électeurs occupe le quotidien des Maliens soucieux de pouvoir voter lors des prochaines élections présidentielles, législatives et autres municipales. Si dans certaines communes du district de Bamako l’opération se déroule très bien, en commune I du district de Bamako malgré la grande affluence au sein des centres de retrait l’amateurisme des agents de la mairie est décrié par les populations décidées. Au centre de l’école fondamentale de Boulkassoumbougou, le lundi 25 juin 2018, à 8 heures prévues pour le démarrage des travaux, de longues files sont formées devant les bureaux de retrait. Les agents de la mairie chargés d’apporter les cartes dans ces centres n’étaient pas arrivés sur place et rien n’avait commencé. Certains ont préféré vaquer à leurs multiples occupations pendant que d’autres décidaient de prendre leur mal en patience, en attendant l’arrivée des agents de la mairie. A l’école fondamentale de Djoumanzana, c’est à 10heures passées que les agents de la mairie se sont présentés. Malgré le retard, l’affluence était réelle devant les salles de classe de cet établissement. Idem pour les écoles fondamentales de Djélibougou, de Korofina et de Banconi plateau, des centres au sein desquels les agents de la mairie ont fait preuve d’amateurisme. Mais cela n’a pas du tout influé sur la détermination des électeurs décidés à braver tout pour obtenir leur carte d’électeur. Pour Mamadou Coulibaly, mécanicien, venu retirer sa carte, les prochaines élections présidentielles seront cruciales et le retrait de la carte d’électeur est une étape indispensable pour tous les Maliens désireux de participer à ces élections. Adama Traoré, un autre habitant de la commune, a décrié l’amateurisme des agents de la mairie qui depuis le début des opérations sont en train d’accuser du retard. « Ça fait deux jours que je viens tôt afin de retirer ma carte et me rendre au boulot, mais c’est toujours le retard. Hier, j’ai attendu en vain et j’ai été obligé de me rendre à mon lieu de travail. Aujourd’hui j’ai décidé de rester pour retirer ma carte avant que quelqu’un d’autre ne choisisse à ma place. Tous les Maliens doivent sortir massivement pour venir retirer leur carte et faire un vote utile en élisant un candidat de leur choix, capable de relever les défis du pays », lance-t-il. Modibo Sagara a lui aussi convié les Maliens à plus de maturité lors des prochaines élections en retirant à temps leur carte mais aussi à voter pour le candidat de leur choix en balayant du revers de la main les T-shirts, paquets de thé et autres cadeaux qui n’ont pas de sens. Boubacar Mariko pense que la commune I n’étant pas un bastion électoral pour le parti du maire de la commune qui, selon lui, n’a pas été élu dans le règles de l’art. C’est ce qui pousse ce dernier et ses agents, a-t-i dit, à trainer les pieds pour la distribution des cartes. « Mais cette attitude ne va pas nous décourager, nous sommes décidés à participer activement à la vie de notre nation en la dotant de dirigeants capables de sortir le pays de l’ornière et non de l’enfoncer dans la boue comme c’est le cas malheureusement », a-t-il ajouté. « On ne commettra plus la grossière erreur qu’on a commise lors des précédentes élections », a-t-il poursuivi. La population de la commune I a fait du retrait des cartes d’électeurs une priorité nonobstant l’amateurisme des agents de la mairie. Moussa Samba Diallo

Commentaires via Facebook :

Source : Maliweb Maliweb

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here