Basket-ball, Coupe du monde U17 : Les cadets maliens visent les quarts de finale

15
L’Argentine abritera la Coupe du monde de basket-ball, U17 garçon du 30 juin au 8 juillet. Au total, 16 pays sont en lice pour la couronne mondiale, dont le Mali qui est logé dans le groupe B, en compagnie des Etats-Unis, quadruples champions du monde de la catégorie, de la Chine et de la Serbie. C’est une poule très relevée qui attend donc les champions d’Afrique en titre, avec la présence notamment des Américains qui dominent la balle orange mondiale, toutes catégories confondues. Mais il n’y a pas que les Etats-Unis, il faudra également compter avec la Chine, une puissance montante du basket-ball. Alors question : les U17 peuvent-ils s’extraire de ce groupe très relevé ? «Au Mali, on dit souvent que nous participons à une compétition pour apprendre. Nous, nous sommes ambitieux, nous voulons faire un bon résultat en Argentine. Pour ne pas tourner autour du pot, nous visons les quarts de finales», répond le sélectionneur national, Mamoutou Kané. «Certes la tâche ne sera pas facile, mais pour moi, elle n’est pas impossible. Le niveau des joueurs est bon, l’effectif que nous avons regorge de jeunes talents qui ont commencé le basket-ball à bas âge et qui se connaissent depuis plusieurs années. Je pense qu’on peut faire quelque chose en Argentine», a renchéri le technicien. Mamoutou Kané indiquera que la sélection nationale a fait six mois de préparation au cours desquels elle a livré 17 matches amicaux. La délégation malienne quitte Bamako aujourd’hui et le groupe est majoritairement composé de joueurs qui ont été sacrés champions d’Afrique en 2017 à l’Île Maurice. On note la présence dans le groupe du distributeur, Siriman Kanouté, désigné MVP du tournoi avec une moyenne de 24.8 points et 4.3 assistes par match. Le jeune international malien a atteint la barre des 50 points, contre l’Île Maurice au dernier Championnat d’Afrique. On peut citer également l’intérieur Oumar Ballo qui a été élu dans le «5 majeur» du championnat d’Afrique, avec en prime des moyennes de 14.4 points, 12.8 rebonds. Mamoutou Kané assure que l’état d’esprit du groupe est bon et que ses protégés sont motivés. «L’état d’esprit du groupe est bon, les jeunes veulent se faire plaisir, ils sont motivés, confiants et ont des atouts», souligne le sélectionneur national. Source : aBamako aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here