Accueil Sport Coupe du Monde 2018 : l’Allemagne éliminée, ça passe pour la Suède...

Coupe du Monde 2018 : l’Allemagne éliminée, ça passe pour la Suède et le Mexique

4
Tout le monde pouvait encore se qualifier dans le groupe de l’Allemagne, de la Suède, du Mexique et de la Corée du Sud. Les Allemands se sont inclinés et c’est donc la Suède et le Mexique qui joueront les huitièmes de finale.
Si l’Allemagne était en position de force aujourd’hui dans son groupe pour une qualification en huitièmes de finale de la Coupe du Monde, c’est en grande partie grâce à Toni Kroos. En effet, lors de l’ultime journée, le milieu de terrain du Real Madrid envoyait un magnifique coup franc dans la lucarne suédoise tandis qu’un nul les aurait probablement condamnés. Aujourd’hui, face à la Corée du Sud, la Mannschaft devait absolument l’emporter pour ne pas avoir à se soucier du résultat de la Suède contre le Mexique et si possible avec le plus de buts d’écart. Pourtant, malgré une possession de balle plutôt honnête, les Allemands peinaient beaucoup à se créer des occasions et la première était à mettre à l’occasion des Coréens. Sur un coup franc à plus de trente mètres, Woo-Young Jung envoyait une lourde frappe et obligeait Manuel Neuer à faire une faute de main, toutefois le portier du Bayern Munich se déplaçait bien et repoussait en corner (19e). Les hommes de Joachim Löw semblaient peu inspirés et les Coréens défendaient particulièrement bien leur but. Ce n’est donc pas étonnant si Heung-Min Son, d’une volée, se procurait la seconde occasion de la rencontre (25e). Si les Champions du Monde en titre avaient bien le ballon, ils éprouvaient toutes les peines pour mettre vraiment en danger Cho qui n’a eu strictement aucun arrêt à faire dans ce premier acte si ce n’est une petite tentative d’Hummels (39e).

L’Allemagne perd sa dernière rencontre

Au retour des vestiaires, Leon Goretzka était à deux doigts de trouver la faille. Le nouveau joueur du Bayern Munich, de la tête aux six mètres, trouvait sur sa route Cho qui se détendait bien (48e). Dans le même temps, la Suède ouvrait le score, éliminant, provisoirement l’Allemagne. Timo Werner, sur un centre en retrait de Mesut Özil, envoyait sa reprise loin des buts de Cho (51e). Marco Reus et ses coéquipiers se montraient de plus en plus impatients, au fur et à mesure que le temps avançait et leurs tentatives, même de loin, n’étaient pas cadrées. De leur côté, les Coréens, eux, opéraient en contre. Joachim Löw tentait le tout pour le tout et faisait entrer Mario Gomez et Thomas Müller puis Julian Brandt, mais il y avait toujours une jambe ou une tête coréenne pour repousser le danger. Heung-Min Son lors d’un contre était devancé par Neuer avant de voir sa tentative passer à côté (78e). Mesut Özil, dont on attendait beaucoup, n’osait pas prendre ses responsabilités. Sauf que c’était bien le meneur de jeu d’Arsenal qui déposait le ballon sur la tête de Mats Hummels qui la reprenait finalement de l’épaule, au dessus du but (87e). La Nationalmannschaft avait même six minutes de temps additionnel pour tenter de se refaire, mais rien n’y faisait. C’était même les Corréens qui allaient l’emporter sur un but marquer par Kim (1-0, 90e +3) suite à un corner et une passe en retrait de Toni Kroos. Les Coréens, par l’intermédiaire de Son, sur un long dégagement, alors que Neuer était de l’autre côté, se mettaient à l’abri (2-0, 90e +6). Ainsi, l’Allemagne est éliminée de la Coupe du Monde et finit dernière de son groupe.

Le Mexique s’en sort bien

Malgré ses deux victoires lors des deux premières rencontres, le Mexique n’était pas encore certain de se qualifier pour les huitièmes. Il fallait donc l’emporter face à la Suède pour éviter toute mauvaise surprise, ou au moins assurer le nul. Pour ce choc, Osorio alignait logiquement la grosse équipe, la même qui a fait sensation face au Mexique et contre la Corée du Sud. Côté suédois, après ce revers in extremis contre l’Allemagne, on avait également à cœur de s’imposer, et contrairement à leur rival du soir, la victoire était impérative pour les Suédois. Au final, ces derniers ont facilement surclassé les Américains (3-0). Les Jaune et Bleu démarraient fort, et Ochoa devait sortir un très bon coup franc de Forsberg sur sa ligne après 6 minutes de jeu seulement. Les Mexicains peinaient à déployer leur jeu, pendant que les Suédois pressaient. D’un joli retourné, Berg voyait le cuir frôler le montant droit des cages mexicaines (12e). Carlos Vela sonnait la première réponse mexicaine, avec un joli enroulé qui ne trouvait pas le cadre de très peu (16e). Forsberg était proche de trouver la faille du point de penalty, mais là aussi il ne cadrait pas (18e). Les Suédois réclamaient eux un penalty suite à une main de Chicharito dans sa surface, mais après recours à la VAR, l’arbitre n’indiquait rien. Ocha sortait dans la foulée une belle claquette sur un pointu de Berg ( 31e). Carlos Vela était le seul joueur qui apportait du danger devant côté mexicain, et Chicharito et Lozano avaient du mal à exister entre les lignes suédoises. En face, c’était tout le contraire, et les troupes de Janne Andersson se frayaient des chemins vers la surface adverse de façon assez simple. Le Mexique s’en sortait donc plutôt bien avec ce 0-0 à la pause tant les Suédois se sont montrés plus dangereux lors des premières 45 minutes. Et au retour des vestiaires, la Suède allait enfin faire trembler les filets. Au deuxième poteau, Augustinsson crucifiait un Ochoa un peu malheureux sur le coup (0-1, 51e). Et ça allait se compliquer encore plus pour les Mexicains, puisque Berg était fauché dans la surface par Hector Moreno (61e). Granqvist transformait son penalty à merveille, en puissance (0-2, 62e). Chicharito, seul au point de penalty, manquait une belle opportunité (69e). Rien ne souriait aux Mexicains, puisqu’Alvarez envoyait lui le cuir au fond de ses filets (0-3, 74e). Chicharito lui se ratait sur une nouvelle occasion (81e). Le score en est resté là, et le Mexique peut remercier l’Allemagne.
Par footmercato.net – Publié le : 27/06/2018 – 17 h 58

Commentaires via Facebook :

Source : Maliweb Maliweb

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here