Les Jeunes patrons à l’écoute des candidats à l’élection présidentielle du 29 juillet 2018

16
En vue d’une participation massive des jeunes patrons du Mali au processus électoral du Président de la République, l’Organisation des jeunes n’entend pas rester en marge des débats pour le choix du candidat, qui dispose du meilleur programme de développement économique pour le Mali. C’est pourquoi, elle a initié une série d’activités qui consistent à inviter et à écouter tous les candidats à l’élection présidentielle à la faveur d’un débat public, sur leur programme de développement économique, et surtout, leur vision concernant la mise en œuvre de leurs doléances, issues des différents foras économiques qu’elle a initiés. Il est important de noter, selon les propos, du Président de l’Organisation des Jeunes Patrons, Monsieur Cheick Oumar SOUMANO, qu’il ne s’agit nullement d’un meeting politique de soutien à X ou Y, mais d’un débat franc et technique, sur l’amélioration du cadre des affaires pour les jeunes entrepreneurs du Mali. Toujours selon le Président SOUMANO, les états-majors de tous les candidats déclarés ont reçu l’invitation ainsi que le cahier de doaléances de l’OJEP. Le premier candidat à passer devant les jeunes patrons était Monsieur Modibo SIDIBE. C’était le mardi 26 juin 2017 à 17h à l’incubateur d’entreprises Impact Hub. Les échanges ont porté essentiellement sur la vision du candidat, les grands axes de son programme de développement économique, le secteur privé en général et celui de l’entrepreneuriat jeune et des PME en particulier ainsi que les mesures qui seront prises pour la concrétisation des doléances de l’OJEP, une fois qu’il aura la chance d’être porté à la tête de l’Etat. Parmi les multiples doléances soumises aux candidats, on peut citer entre autres : la mise en place des dispositifs de financement innovants au Mali, comme les business angels, les sociétés d’investissement, les prêts interentreprises, le crowdfunding, la création d’ un ministère dédié à l’entrepreneuriat jeune, aux PME et à l’innovation et l’institution d’ un impôt unique à l’image de la vignette synthétique pour les jeunes entrepreneurs qui dépassent le seuil de l’impôt synthétique qui n’ont pas atteint 500 millions de chiffres d’affaires. Enfin, notons que l’OJEP est la faîtière représentative de l’ensemble des jeunes entrepreneurs du Mali de moins de 40 ans, créé à la faveur de la première édition du forum économique des jeunes entrepreneurs les 24 et 25 mars 2017. Elle compte à ce jour plus de 1000 membres effectivement en activité. Le chargé de communication de l’OJEP

Commentaires via Facebook :

Source : Maliweb Maliweb

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here