Mali: L’armée a exécuté 12 civils et non des «terroristes» lors d’une attaque à Boulékessi

10
© Koaci.com- Mercredi 27 Juin 2018 – 12 civils auraient été exécutés à la suite d’un incident impliquant l’armée malienne sur un marché situé dans la localité de Boulékessi (nord), près de la frontière burkinabè le 19 Mai , selon les conclusions d’une enquête de l’ ONU. Ce jour là , un individu armé a attaqué un soldat malien , appartenant au G5 Sahel qui se trouvait sur le marché de Boulékessi située non loin de la frontière avec le Burkina Faso. Peu après l’incident, des échanges de tirs ont éclaté et 12 civils ont été tués dans des circonstances floues. Une enquête diligentée par l’ ONU fait la lumière sur ces faits. D’après la Mission l'ONU, des éléments du bataillon malien de la Force conjointe du G5 Sahel ont sommairement et/ou arbitrairement exécuté 12 civils au marché de bétail de Boulkessy et non de "terroristes " comme l’avait laissé entendre l'armée malienne dans son communiqué . L’armée malienne est accusée ces derniers mois d’ exécutions extrajudiciaires par les organisations de défense des droits de l'homme et par des habitants. KOACI Source : koaci koaci

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here