Modibo Sidibé, lors du dépôt de sa candidature: « « Reconstruire, rebâtir. Voilà le maître mot de notre campagne »

13
C’est le 26 juin 2018 que le candidat du Nouveau Pôle Politique (NPP), Modibo Sidibé, Président des Fores Alternatives pour le Renouveau et l’Emergence (FARE), a déposé à la Cour Constitutionnelle, son dossier de candidature à l’élection présidentielle du 29 juillet prochain. Accompagné de son staff, le candidat Modibo Sidibé est arrivé à la Cour Constitutionnelle aux environs de 14 heures 10 minutes. Après le dépôt de son dossier, il s’est confié à la presse : « Je viens de concrétiser le choix porté sur moi par le Nouveau Pôle Politique (NPP), notamment les FARE pour l’élection présidentielle au Mali. J’en mesure la gravité, surtout en ce temps où notre pays vit des mouvements extrêmement difficiles ». Après avoir déploré la situation actuelle du pays, Modibo Sidibé a déclaré : « Nous exigeons au gouvernement et au Président de la République de rétablir la sécurité pour tous dans le discernement et dans le professionnalisme. De faire en sorte que tous les Maliens, où qu’ils se trouvent, puissent avoir la protection de l’Etat. Nous demandons également à tous les Maliens que ce soit des notabilités ou des associations, qu’ils appellent à l’apaisement. C’est de ça que notre pays a besoin aujourd’hui». Dans ses propos, le candidat du NPP a rendu hommage à toutes les victimes de la crise au nord et au centre du pays. « Nous nous déclinons devant la mémoire de tous ceux qui sont morts dans des situations inacceptables et parfois inhumaines et nous en appelons à tous pour que l’apaisement soit là », a-t-il ajouté. Selon lui, il faut absolument faire face à la situation actuelle du pays. « Le moment est grave. Il s’agit de faire en sorte que le pays sorte de cette situation et qu’il entame son véritable redressement au profit de tous ses fils et toutes ses filles», a-t-il souligné. Le candidat du NPP a conclu ses propos en ces termes : « Je prie le tout-puissant de me donner la force nécessaire, l’énergie nécessaire, l’intelligence nécessaire et la compréhension nécessaire pour accomplir cette responsabilité incomparable. Il s’agit de faire en sorte qu’ensemble, tous les partis démocratiques et républicains, on puisse sortir le Mali de là, qu’on l’éloigne de l’abîme vers lequel on est en train de le conduire. Reconstruire, rebâtir ! Voilà le maître mot de notre campagne». Ousmane Ballo Le challenger Source : aBamako aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here