Présidentielle 2018 : Le code de bonne conduite en route

15
L’Institut National Démocratique (NDI) a organisé le mardi 26 juin 2018, un atelier pour l’évaluation et la validation du nouveau code de bonne conduite de 2018 pour des élections apaisées au Mali. C’était au siège de l’institut à Badalabougou, sous la présidence du Directeur Résident, Dr. Badié Nima. En présence des représentants des partis politiques ainsi que les experts qui animeront ces travaux. En 2018, le Mali organise des élections présidentielles et législatives dans un contexte particulier. A cet effet, le NDI, dans le cadre de la mise en œuvre de son programme “EMERGE“ « Empowering Malians through Elections, Reforms and Governance Efforts », a décidé d’accompagner le processus électoral malien. Ce programme a pour but de contribuer à l’organisation d’élections démocratiques transparentes et pacifique, assurant la pleine participation à toutes les catégories de citoyen. Ainsi, dans le cadre de l’appui et du soutien aux partis politiques au regard de son objectif 4 du programme EMERGE, le NDI vulgarise le Code de bonne conduite des partis politiques et des candidats en vue de contribuer à un processus électoral apaisé. C’est dans cette optique qu’il a organisé cet atelier d’évaluation et de validation du code de bonne conduite des partis politiques et des candidats. Elaboré en 2002, révisé en 2007, 2012, 2013 et réédité en 2014, le Code de bonne conduite des partis politiques est à ce jour signé par une centaine de partis politiques. Cet atelier va permettre aux participants de faire une appropriation de la loi électorale modifié, d’échanger sur tout le contenu du code de bonne conduite de 201aux participants de faire une appropriation de la loi électorale modifié, d’échanger sur tout le contenu du code de bonne conduite de 2013, avec des observations et suggestions pour sa mise à jour. Dans son intervention le Directeur résidant du NDI, Dr. Badé Nima s’est réjoui de la présence de l’ensemble des partis politiques. Au dire de Dr. Badié Nima une fois évalué et validé, le nouveau code de conduite 2018, sera vulgarisé à travers des spots publicitaires, espérant qu’il contribuera à l’apaisement des élections. L’ancien président de la CENI et facilitateur de cet atelier, Mamadou Diamoutané, le Code de bonne conduite est un outil extrêmement important dans l’organisation d’une élection. Pour lui, c’est un outil de prévention des conflits électoraux du fait que les candidats et les partis politiques s’engagent à travers ce code, à respecter un certain nombre de normes dont les dispositions de la loi électorale. Ousmane Baba Dramé Source : aBamako aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here