Michaëlle Jean condamne les vagues de violences dans le centre du mali contre des civils

1
La Secrétaire générale de la Francophonie, Michaëlle Jean, a condamné les vagues de violences dans le centre du Mali contre des civils, encourageant les autorités maliennes à « faire la lumière’’ sur ces attaques. Au moins 32 civils peuls ont été tués samedi au cours d’une attaque attribuée à des chasseurs traditionnels dozos dans le centre du Mali, région touchée par les violences jihadistes, souvent mêlées à des conflits intercommunautaires. « Les actes cruels et les tueries perpétrées contre de paisibles citoyens créent un climat d’insécurité et de mal-être général au Mali, ce pays déjà si lourdement éprouvé par le terrorisme et les actions malveillantes d’organisations criminelles », écrit Mme Jean dans un communiqué reçu à l’APS. Selon elle, « ces assauts sont d’autant plus condamnables que le Mali est engagé, avec l’appui de la communauté internationale, dans la préparation de l’élection présidentielle, étape décisive dans la consolidation de la démocratie et de la paix ». « Au nom de la Francophonie », Michaëlle Jean encourage les autorités maliennes à « faire la lumière sur ces violences, identifier les responsables, les poursuivre devant les tribunaux et sévir conformément aux lois nationales et aux textes internationaux. Le dialogue intercommunautaire s’impose également ». Selon le communiqué, « la Francophonie appuie les efforts du gouvernement malien en vue de contribuer à la consolidation de la paix et de la démocratie dans cet État membre ». Source : aBamako aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here