Pour avoir respecte les critères du manifeste : Soumaila Cissé déclaré candidat du CDR de Ras Bath

34
Enfin, c’est le candidat de l’URD, Soumaila Cissé, que le Collectif pour la Défense et la République (CDR) soutiendra à l’élection présidentielle du 29 juillet prochain. La déclaration a été faite à travers une conférence de presse hier, jeudi 28 juin 2018, animée par Mohamed Youssouf Bathily alias Ras Bath, porte-parole dudit collectif. Soumaila Cissé est officiellement déclaré candidat du Collectif pour la Défense de la République (CDR). Comme le précise le porte-parole du CDR, Mohamed Youssouf Bathily alias Ras Bath, ce soutien de la candidature du chef de file de l’Opposition n’est pas fortuit. Il est fait suite aux respects des critères du Collectif par le candidat. Après avoir évoqué les raisons de soutenir un candidat à l’élection présidentielle, Ras Bath a précisé que le manifeste du CDR a été élaboré par la commission scientifique sur proposition des 480 délégués qui ont participé aux concertations nationales les 24 et 25 mars 2018. A ses dires, après son élaboration, le manifeste a été soumis à tous les candidats déclarés à l’élection présidentielle du 29 juillet, sauf le président sortant, Ibrahim Boubacar Keita, IBK. Parmi ces candidats, le CDR a été contacté et a échangé avec huit (8) candidats : Aliou Diallo de l’ADP-Maliba, Modibo Sidibé des FARE, Soumaila Cissé de l’URD, Cheick Modibo Diarra du RpDM, Choguel Kokala Maiga du MPR, Housseyni Amion Guindo de la Codem et Mohamed Ali des APM. A en croire le chroniqueur Ras Bath, les critères définis par le CDR pour soutenir un candidat étaient au nombre de trois (3). Ces critères sont, entre autres : le projet de société du candidat ; l’aptitude du candidat (sa capacité intellectuelle, son expérience sur le plan national et international, sa capacité morale…) ; et enfin la représentativité, l’implantation du parti du candidat à travers le Mali. Soumaila Cissé répond à tous les critères du CDR Selon le porte-parole du CDR, parmi les candidats avec qui les membres de la commission scientifique de son collectif ont échangé, le candidat de l’URD répond plus à leurs critères. D’abord, parlant du 1er critère, Ras Bath a été précis : « 119 points qui étaient dans le manifeste du CDR, étaient déjà pris en compte dans le projet de société du candidat de l’URD », explique-t-il. Aussi, ajoute le chroniqueur, l’URD a accepté d’insérer 23 points dans son projet sur les 27 que le CDR a proposés. Donc, il n’y a que 4 points de désaccord, selon le conférencier. « A ce niveau, le candidat de l’URD est en tête du peloton », informe-t-il. Parlant du 2ème critère, le porte-parole estime que Soumaila Cissé est maintenu grâce à son expérience à l’intérieur comme dans les organisations internationales dont l’UEMOA où il a fait 10 ans. Quant au 3ème critère, l’implantation du parti du candidat, le conférencier convainc ses militants avec le document du ministère de l’Administration territoriale sur le nombre des conseillers des différents partis au Mali. « En ce qui concerne le 3ème point, l’URD est plus implantée que les autres partis dont nous avions échangé avec leur candidat », justifie- t -il. A ses dires, le parti de Soumaila Cissé a 1729 conseillers à travers le pays dont 332 à Kayes, 280 à Koulikoro, 349 à Sikasso, 301 à Ségou, 252 à Mopti, 140 à Tombouctou, 33 à Gao et 37 à Bamako. Ras Bath a aussi précisé que l’une des conditions de son collectif, c’est de faire des alliances avec le parti qu’il soutient pour avoir une quinzaine de députés lors des prochaines élections législatives car le CDR ambitionne d’intégrer l’Assemblée nationale afin de mieux peser sur le contrôle de l’action gouvernementale. C’est après avoir répondu à tous ces critères que le candidat Soumaila Cissé a bénéficié du soutien du CDR, selon porte-parole Ras Bath. « Le CDR soutient officiellement l’URD et son candidat », a-t-il dit à qui veut l’entendre. Le chroniqueur Ras Bath a aussi tenu à préciser que tous les comités du CDR rencontreront l’URD pour discuter de la formation des équipes pour la campagne électorale dont l’ouverture est prévue pour le 07 juillet prochain. Ras Bath s’explique sur le cas Cheick Modibo Diarra En réponse à une question, Ras Bath a expliqué les raisons pour lesquelles le CDR n’a pas soutenu le candidat Cheick Modibo Diarra. A ses dires, Moussa Mara, l’allié de Cheick Modibo Diarra, lors d’une réunion avec les militants de son parti, Yéléma, a dit ceci : « Cheick Modibo Diarra (CMD) m’a dit qu’IBK est mieux que les autres candidats », révèle Ras Bath. Donc, selon lui, suivant ces propos, CMD va certainement soutenir le candidat IBK en cas de 2ème tour. Dans ce cas, le combat du CDR serait fortuit. Il ajoute que la position de Cheick Modibo Diarra n’est jusqu’à présent pas claire en cas du 2ème tour. Le porte-parole du CDR a avancé beaucoup d’autres raisons. Boureima Guindo

Commentaires via Facebook :

Source : Maliweb Maliweb

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here