Mali: Soumaila Cissé en campagne en Côte d’Ivoire

4
Le chef de file de l’opposition malienne et candidat aux élections présidentielles du 29 juillet, Soumaila Cissé a annoncé jeudi, à Daloa (centre-ouest de la Côte d’Ivoire), ou il en tournée de campagne, qu’-il gérera "le Mali normalement", une fois élu. Lire la suite sur : Nous allons gérer le Mali normalement pour que chacun de vous y retourne s’il le souhaite" a affirmé M. Cissé s’adressant à la communauté malienne de la Ville de Daloa. "Daloa est la deuxième ville économique de la Côte d’Ivoire après celle d’Abidjan, ou réside une forte communauté malienne, nous sommes venu ici pour vous saluer et nous reviendrons après la victoire". Rappelons Soumaila Cissé, a affirmé à Bamako que sa victoire à la présidentielle du 29 juillet est "certaine" et "nulle ne peut en douter", vue la présence de plus de 35.000 personnes à son investiture, au stade du 26 mars. "La victoire est certaine et nulle ne peut en douter", a soutenu M. Cissé, qui a mis en garde le gouvernement malien contre toute "fraude électorale, comme en 2013". Il a promis de ne "jamais nommer son fils comme ministre ou député", ajoutant qu’il va faire "la déclaration de (ses) biens le jour de son investiture s’il est élu président" de la République du Mali. Plusieurs cadres de l’opposition malienne dont Tiébilé Dramé et les opposants Zéphirin Diabré du Burkina et Cellou Dalein Diallo de la Guinée, ont pris part à cette investiture. Soumaila Cissé, président de l’Union pour la république et la démocratie (URD), a été investi par "une trentaine de partis politiques et plus de 200 associations et mouvements de jeunes", a annoncé le secrétaire à la communication de son parti, Demba Traoré. Candidat à la présidentielle de 2013, Soumaila Cissé avait été battu par Ibrahim Boubacar Keita, au deuxième tour. Source : aBamako aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here