Situation au centre du pays : Une “manifestation silencieuse” ce week-end !

0
Des regroupements de la société civile rompent le silence et décident de soutenir les populations de la région de Mopti victimes d’exactions et de conflits intercommunautaires. Ce sera ce week-end à travers une manifestation, sans trompette ni tambour. La manifestation est dite “silencieuse” ou marche noire et est annoncée plus précisément pour le samedi 30 juin. Cette manifestation, a-t-on appris, est organisée en soutien aux populations de la région de Mopti, précisément la communauté peule victime d’exactions sommaires et le conflit entre communautés peule et dogon. Le 13 juin à Nafanga, dans la région de Mopti, 25 Peuls ont été victimes d‘exécutions de la part de l’armée du Mali. Le ministère de la Défense et des Anciens combattants a, dans un communiqué, reconnu les faits sans donner de détails sur le nombre exact des victimes tout en annonçant l’ouverture d’une enquête. Le 23 juin, soit dix jours plus tard et cette fois-ci dans la localité de Djenné (toujours dans la région de Mopti), des exécutions sommaires ont aussi lieu sur la communauté peule. Et si un communiqué de la Primature parle de 16 victimes attribuant les actes à des dozos (chasseurs traditionnels), les familles des victimes et organisations de la société civile pensent tout le contraire et voient le nombre des victimes du 23 juin en hausse, une cinquantaine de victimes. La manifestation pacifique de ce week-end est organisée par plusieurs de la société civile et de Bamako et de la région de Mopti. Djibi Samaké Source : aBamako aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here