Déclaration sur le Mali du Conseil de l’Internationale Socialiste à l’issue de sa réunion tenue du 26 au 27 juin 2018 à Genève

34
Le Conseil de l’IS reconnait les progrès réalisés au Mali au cours des cinq ans de mandat du président Ibrahim Boubacar Keita, rappelant qu’il a été élu alors que son pays traversait une crise multidimensionnelle. Cette crise a provoqué l’effondrement de l’État malien à la suite de l’invasion des régions du nord du pays par les rebelles et les forces djihadistes, ainsi qu’un coup militaire. Au cours des cinq dernières années, le gouvernement malien a répondu aux priorités de paix et de réconciliation en concluant un traité avec les groupes rebelles armés, il a renforcé les forces de sécurité dans la lutte contre le terrorisme, relancé l’économie, encouragé l’égalité entre les femmes et les hommes et la participation des femmes dans la société, amélioré les conditions de vie des Maliens et fait reculer la pauvreté. Le Conseil de l’IS exprime tout son soutien au président Keita alors qu’il se présente pour un nouveau mandat le 29 juillet 2018. Le Conseil a pleinement confiance dans les mesures mises en place par le gouvernement malien pour garantir la transparence et la crédibilité du processus électoral, y compris l’adoption d’une nouvelle loi électorale en avril dernier, avec le soutien de la majorité et de l’opposition. Source : aBamako aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here