Candidat a la présidentielle de Juillet prochain : Housseini Amion Guindo propose de moderniser la gouvernance étatique

19
La salle de conférence de la Maison de la Presse a servi de cadre à un point de presse de la CODEM/PUR, le samedi 30 juin 2018. C’était pour donner plus d’éclaircissements aux médias nationaux et internationaux sur le programme politique du candidat de ce regroupement de partis, Housseini Amion Guindo. Dr Abdoulaye Amadou Sy, président des PUR, a précisé que ce point de presse est une « profession de foi du candidat des PUR et des bâtisseurs ». Il a tenu à préciser que le choix d’un candidat par les citoyens doit être fondé sur un programme bien établi. C’est dans ce cadre que ce point de presse a été animé afin de « décliner de façon liminaire le programme de gouvernance des Partis Unis Pour la République (PUR) », dit-il. Pour le candidat, Hussein Amion Guindo, ce point de presse vise à informer l’opinion nationale et internationale de l’effectivité du dépôt de sa candidature pour la présidentielle de ce mois de juillet. A ses dires, leur programme vise surtout la préservation des valeurs républicaines, démocratiques et laïques avec une forte dose d’humanisme. C’est un programme écologiquement responsable et progressiste, a-t-il noté. Sur le plan sécuritaire, la paix et l’unité nationale seront préservées. Le rassemblement des Maliens doit passer au-delà de tout pour préserver le tissu social. Pour réaliser cela, il convient, précise-t-il, de réhabiliter la nation en restaurant les valeurs communes, de réconcilier les communautés en conflits, de lutter contre l’impunité sous toutes ses formes en créant des unités spéciales, de lutter contre le terrorisme international, etc. L’ex ministre de l’Education nationale a tenu à noter qu’il songe à mettre la puissance de l’État au service de la nation et à renforcer l’armée. En ce qui concerne le domaine administratif, Housseïni Amion Guindo précise à tous les Maliens, qu’une fois à Koulouba, il travaillera à réduire le train de vie de l’État en instaurant la transparence dans les administrations afin de lutter contre la corruption. Pour ce faire, la moralisation de la vie publique doit devenir une réalité impliquant toutes les couches citoyennes en mettant en place un livre blanc. Aux dires du président de la CODEM, tout ceci serait superfétatoire tant qu’il n’y aurait pas une confiance entre les gouvernants et les gouvernés. C’est pourquoi, dans le domaine judiciaire, les PUR s’engagent à rétablir la confiance entre la justice et le peuple, à promouvoir une coopération judiciaire sous régionale. Selon lui, la promotion des droits humains et du peuple doit être rétablie, etc. Sur le plan des affaires, une réal-diplomatie moderne sera instaurée pour gérer le phénomène migratoire. Une diplomatie moderne et dynamique sera mise en place afin que la politique nationale de migration soit en lien étroit avec la politique nationale d’emploi des jeunes. Le candidat des PUR n’a épargné aucun domaine. Sur le plan éducatif, il prévoit une éducation nationale gratuite et obligatoire, la lutte contre l’analphabétisme. La politique éducative préconisant une éducation de masse et de qualité sera concrétisée. Pour ce faire, les PUR, à travers leur candidat, veulent doter l’enseignement de pédagogies adaptées, encourager l’enseignement technique et professionnel pour lier la formation aux besoins réels du pays, etc. Les inégalités d’accès à la santé seront réduites une fois que les PUR seront au pouvoir, a tenu à marteler leur candidat. À cet effet, la refondation du système sanitaire, pour qu’elle soit à la portée de tous, devient une nécessité. Cela passera par la formation continue des personnels sanitaires. Les PUR entendent faire aussi de l’épanouissement de la femme et de la jeune fille le centre de leur politique d’action. Housseini Amion Guindo, à travers ce point de presse sur son programme présidentiel, entend soutenir la formation des femmes et des jeunes filles vers des métiers porteurs de valeurs, etc. Aucun secteur n’est épargné dans le programme du Premier ministre. Son équipe s’attèlera à améliorer l’éducation civique et sportive afin d’assurer la santé publique. Le domaine de l’entrepreneuriat passe parmi les préoccupations de l’éventuel président de la République du Mali. La promotion des entrepreneurs locaux et nationaux sera une priorité. Il faut, pour cela, bâtir une économie nationale de progrès tout en promouvant la solidarité. Sur le plan agricole, l’industrialisation constitue une nécessité qu’il ne faudrait pas oublier. Les PUR travailleront à l’implantation d’une politique d’économie verte, la modernisation l’agriculture, la moralisation de l’investissement étranger, l’amélioration de l’environnement des affaires en le rendant plus attrayant, etc. explique le candidat des PUR. Quant aux zones rurales, il faudrait leur donner une place de leadership sur le plan national et alléger le coup des intrants agricoles, en plus de la protection de l’environnement à travers des politiques d’environnement durable. Le désenclavement en matière de transport a été largement évoqué dans le vaste programme des PUR. C’est dans ce cadre que leur candidat songe à promouvoir le transport urbain et infra urbain, à développer le transport ferroviaire. Il dit vouloir s’engager pour la création de compagnies aériennes, etc. Dans ce vaste programme, il est également question de l’instauration des nouvelles technologies dans tous les domaines du développement. Le relancement des activités culturelles et touristiques passe également en ligne de mire dans le programme des PUR. Fousseni TOGOLA Source : aBamako aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here