Association Bouyé Espoir du Mali : Un regroupement qui soutient le chérif de Nioro dans ses actions

17
L’association “Bouye Espoir du Mali” a lancé officiellement ses activités le dimanche 1er juillet 2018 à Magnambougou. Plusieurs personnalités ont pris part à cet évènement tel que Tiébilé Dramé du Parena, Aliou Diallo de l’ADP-MALIBA, Mohamed Youssouf Bathily dit Ras Bath du CDR ainsi que des centaines de personnes qui sont venues assister à la cérémonie de lancement. Le regroupement s’est engagé à soutenir le Chérif de Nioro dans ses actions. Au dire de Daouda Tangara, président de « Bouyé espoir du Mali », c’est une association qui est à l’initiative du collectif des contractuels de l’Etat. « Nous avons eu un problème après notre recrutement. Nous sommes partis voir le Cherif de Nioro afin qu’il puisse nous aider et deux semaines après nous avons eu gain de cause », a-t-il dit. C’est en reconnaissance de cette faveur que l’association est appelé « Association Bouyé Espoir du Mali ». « C’est une manière pour nous d’être reconnaissant envers le chérif de Nioro et de le remercier pour ce qu’il a fait pour nous », a continué Daouda Tangara. Au dire du président, l’association soutiendra et va promouvoir toutes actions venant du chef religieux sur le plan social, économique et culturel. Pour le représentant de la famille du chérif, le fait que ces jeunes aient créé cette association au nom de Bouyé en guise de reconnaissance est une grande chose. Il dira qu’ils sont parmi tant d’autres, du fait que le chérif a fait du bien à beaucoup de personnes. Ces actes, a-t-il fait savoir, montrent à suffisance que Bouyé est une personne qui porte dans son cœur et qui aime ce pays. Le Président de l’ADP-MALIBA Aliou Diallo, qui était l’invité d’honneur, a lui aussi magnifié les biens faits du chérif. Selon lui, il n’a aidé personne à cause de l’intérêt, mais plutôt à cause de Dieu. Il a salué l’initiative des membres de l’association. Par ailleurs, il est revenu sur la gouvernance du pays en disant que le Mali est un pays riche, mais beaucoup de Maliens sont pauvres et cela est dû à la mauvaise gouvernance. Par ailleurs, Il a évoqué la situation au Centre du pays. “Le Mali est un pays où les communautés ont toujours vécu en parfaite harmonie“, a-t-il rappelé avant d’ajouter que la situation actuelle est le résultat de plusieurs années de mauvaise gestion. Dans son intervention, le porte-parole du CDR, Ras Bath, est revenu sur la position du chérif de Nioro vis-à-vis du pouvoir. Selon lui, cela s’explique par le fait que le pouvoir n’a pas pu honorer ses engagements et qu’il est tout à fait normal de voir une autre personne quand l’autre n’a su honorer ses engagements. Pour lui, en cela, le chérif de Nioro est une référence morale et qu’il est un symbole du respect de la parole donnée, un symbole de résistance à la corruption. Ousmane Baba Dramé

Commentaires via Facebook :

Source : Maliweb Maliweb

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here