Moussa Mara lors de la cérémonie d’adhésion du parti Craj-Faso Nyèta à la coalition de Cheick Modibo Diarra : «L’intérêt de notre pays n’est ni avec le pouvoir actuel, ni avec l’opposition actuelle»

3
Le parti Convention des réformateurs pour l’alternance et la justice (Craj-Faso Nyèta) a tenu samedi 30 juin sa conférence nationale à son siège. À l’issue des travaux, les militants ont décidé de soutenir la candidature de Cheick Modibo Diarra dès le premier tour de l’élection présidentielle du 29 juillet. Afin d’officialiser son soutien à la candidature de Cheick Modibo Diarra, le parti Craj-Faso Nyèta a organisé le dimanche 1er juillet un meeting à la Maison de la presse. C’était en présence des représentants du candidat Cheick Modibo Diarra, Moussa Mara et Konimba Sidibé, du président du parti Craj-Faso Nyèta, Mahamane Mariko, et des militants venus pour la circonstance. Dans son discours, Mahamane Mariko a fait une analyse très critique de la gouvernance de notre pays durant ces 20 dernières années, tout en faisant quelques propositions. Selon lui, face aux forces conservatrices et rétrogrades, le parti Craj-Faso Nyèta soutiendra, dès le premier tour de l’élection présidentielle, la candidature de Cheick Modibo Diarra. «J’ose croire que nous serons solidaires dans l’effort de la mobilisation propre et citoyenne afin d’assurer à notre candidat une victoire éclatante le 29 juillet», a déclaré Mahamane Mariko. Prenant la parole, Moussa Mara a rassuré les militants du parti Craj-Faso Nyèta que le candidat Cheick Modibo Diarra a déposé une requête pour expliquer et donner toutes les justifications permettant de valider sa candidature. «Nous nous attendons le mercredi à ce que cette candidature soit bien dans la course, parce qu’elle est l’espoir de notre pays», a-t-il déclaré. Avant de féliciter le parti Craj-Faso Nyèta pour la tenue de sa conférence nationale. «Vous avez décidé de soutenir le candidat Cheick Modibo Diarra. Ce candidat, c’est aussi notre choix pour former une équipe du changement. L’intérêt de notre pays n’est ni avec le pouvoir actuel, ni avec l’opposition actuelle. Nous sommes en train de concevoir cette équipe du changement autour de Cheick Modibo Diarra pour former une 3ème voie qui va être la voie pour le salut pour le Mali. C’est pour quoi, pour réaliser ce changement, Konimba Sidibé et moi, avons décidé de renoncer à notre candidature pour soutenir Cheick Modibo Diarra. Nous ouvrons largement nos bras à la meilleure collaboration du parti Craj-Faso Nyèta et de tous ceux qui viendront aussi», a poursuivi Moussa Mara. Diango COULIBALY

Commentaires via Facebook :

Source : Maliweb Maliweb

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here