Aménagement des terres et irrigation: les administrateurs de l’ATI face aux défis de l’heure

12

La salle de la Direction des finances et du matériel du ministère de l’Agriculture a abrité, hier jeudi, la 3e session ordinaire du Conseil d’administration de l’Agence d’aménagement des terres et de fourniture de l’eau d’irrigation (AIT). Ladite session était présidée par le Dr Nango DEMBELE, ministre de l’Agriculture. Les administrateurs ont évalué les résultats des activités 2017-2018 avant de lancer un site web de l’institution.

En ouvrant les travaux de cette 3e session, M. le ministre a salué l’exploit de l’AIT, avant d’expliquer le contexte dans lequel ledit établissement est créé.
« La création de l’Agence d’aménagement des terres et de fourniture de l’eau d’irrigation (ATI) est l’un des engagements majeurs du projet de société du président de la république, M. Ibrahim Boubacar KEITA, qui a été décliné dans la Déclaration de politique générale du Premier ministre adoptée par l’Assemblée nationale, en avril 2014 et repris dans toutes les déclarations des différents Premiers ministres ».
Il a ensuite signalé que l’ATI est un établissement public, à caractère industriel et commercial avec pour mission de contribuer à la satisfaction des besoins en terres agricoles aménagées d’appuyer la réalisation des infrastructures et équipements ruraux dans les bassins de production et d’accompagner les producteurs dans la gestion des aménagements hydro agricoles.
Le ministre DEMBELE a par ailleurs salué la venue de cette institution qui a été une opportunité d’emplois pour beaucoup de jeunes diplômés.
« Au titre de son opérationnalisation, l’ATI a enregistré l’arrivée de plusieurs agents ou des catégories confondues, notamment des ingénieurs du Génie Rural », a-t-il expliqué.
Le ministre a précisé ainsi que son département œuvre à assurer un rôle de catalyseur pour apporter les changements institutionnels, technologiques et économiques nécessaires au développement des chaînes de valeur pour une agriculture moderne, compétitive et respectueuse de l’environnement. Dans ce sens, toutes les activités de l’ATI, de sa création à nos jours, s’inscrivent dans le cadre de cette vision globale du ministère de l’Agriculture pour l’horizon 2018 et au-delà. Aussi, conformément au projet présidentiel, le Programme 2014-2018, prévoit-il l’aménagement de 100 049 ha en maitrise totale de l’eau et 47.848 ha en maîtrise partielle de l’eau, sur financement du Gouvernement du Mali, a fait savoir M. DEMBELE.
Il a remercié les partenaires techniques et financiers qui sont au chevet de son département pour mener ces différents programmes à bon port. L’ATI bénéficie de l’appui de la Banque Mondiale, à travers ses projets ‘’Appui Régional à l’initiative pour l’irrigation au Sahel d’une valeur de 18 milliards de francs CFA. Le processus de mise en vigueur de ce projet est en cours jusqu’au 29 juillet 2018, a-t-il précisé. Un Co-financement de ce projet est en cours de préparation avec la Coopération espagnole qui souhaite intervenir à hauteur de 10 Millions d’Euros dans le financement du projet PARIIS-Mali – le Projet de Développement de l’Agriculture irriguée et commerciale en zone Office du Niger d’une valeur de plus de 58 500 milliards de FCFA. Pour des raisons de sécurité, il va être transféré dans la zone de M’Béwani, dont le processus est en cours avec l’Office du Niger.
Au cours de cette session, le conseil aura à examiner le rapport d’activités de l’ATI 2017, l’état d’exécution du budget 2017, le projet de programme d’activités 2018 de l’Agence, le projet de budget 2018 de l’ATI.
Le ministre DEMBELE a, à cet effet, exhorté les participants à faire des recommandations pertinentes qui permettront à la Direction de l’Agence de pouvoir surmonter les difficultés de démarrage pour une meilleure réalisation de ses objectifs.

PAR CHRISTELLE KONE

Source : aBamako

aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here