CDR : des partisans d’IBK tentent de créer une dissidence

24

Malgré l’insistance de Mohamed Youssouf Bathily de prouver l’unanimité autour du choix du candidat de l’URD en l’occurrence Soumaïla Cissé, certains membres proches du régime contestent ce choix. Pour montrer leur désaveu face à ce choix, Amadou Tiéba Traoré, activiste sur Kati 24, et Badra Cabral Camara, démissionnaire du CDR, ont animé un point de presse ce mercredi à la Maison de la presse.

Dans une déclaration lue à la presse, ils ont dénoncé le choix porté sur le candidat Soumaïla Cissé. Selon eux, ce choix a été orchestré par Mohamed Youssouf Bathily dit Ras Bath, porte-parole du CDR. Face à cette décision de Ras Bath, les conférenciers ont annoncé sa radiation pure et simple. Ils ont déclaré également leur désolidarisation du choix de Soumaïla Cissé.

Sérénité chez les camarades de Rasbath

Le principal conférencier, Amadou Tiéba Traoré, a annoncé à la presse, la création du CDR-M, le Collectif pour la défense de la République du Mali qui va dans les jours à venir désigner son candidat pour la présidentielle du 29 juillet prochain qui n’est autre, selon les indiscrétions, que le président de la République sortant, Ibrahim Boubacar Kéita.

Selon nos investigations auprès de certains responsables du CDR, ce choix de Soumaïla Cissé ne souffre d’aucune ambiguïté et qu’il a été bel et bien décidé par l’instance du CDR avec tous ses démembrements et non par un individu. A les en croire, aucune démission n’a été enregistré à ce jour mais que des manœuvres politiciens sont en cours pour essayer de fragiliser le Collectif.

O.D.

Source : aBamako

aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here