Avec son mouvement “Waati” : Sékou Djigué veut faire de Kalaban-Coro, un modèle de développement

21

Faire de la Commune de Kalaban-Coro, un modèle de développement, voilà la vision du jeune opérateur économique, Sékou Djigué, non moins président du Mouvement “Waati” implanté aujourd’hui partout au Mali. De sa création à aujourd’hui, on peut dire sans risque de se tromper que ce Mouvement a vraiment fait du chemin, compte tenu des différentes actions menées sur le terrain. De l’avis de certains observateurs avertis de la Commune rurale de Kalaban-Coro, le Mouvement Waati fait partie des meilleurs mouvements du Mali.

Afin de jouer sa partition dans le développement de sa commune, comme il l’a toujours fait, Sékou Djigué organise ce dimanche une journée dénommée “Walé Nyuman Don Kèné”, qui sera dédiée au mérite communal. L’événement aura lieu dans la salle de l’IPM, en présence des autorités politiques et administratives de la Commune. Au cours de cette journée, le président du Mouvement “Waati” procédera à la remise de plusieurs attestations de reconnaissance à tous ceux qui ont contribué au développement de sa commune. Il s’agit, entre autres, des autorités communales, de la gendarmerie, du Commissariat de police spécial de Kalan-Coro, ainsi que les différentes stations radios émettant dans la localité.

En initiant cette journée, Sékou Djigué veut, tout simplement, reconnaitre et encourager les bons citoyens en les récompensant de leurs mérites. C’est aussi, une manière d’inciter et d’impliquer les populations aux programmes de développement de la Commune. Cela en vue de créer un cadre de rapprochement entre le Mouvement “Waati” et les populations.  D’ores et déjà, la fête promet déjà d’être belle.

“Je suis très fier de contribuer à ma façon au développement de ma Commune. Je pense que chaque citoyen doit jouer sa partition. Sinon personne ne viendra développer notre Commune à notre place. Raison pour laquelle, je mène des actions citoyennes à l’endroit de la population. J’interviens aussi dans le sport avec l’organisation d’un tournoi de football entre la jeunesse de Kalaban-Coro. Dieu merci, cette Coupe suscite beaucoup d’engouement auprès des jeunes” précise Sékou Djigué.

Il est nécessaire de rappeler que le Pdg de la Société Rental est surtout très connu sur le terrain des courses des chevaux à travers le Grand Prix qu’il parraine chaque année au Champ hippique de Bamako. La raison est très simple : c’est un véritable passionné du cheval. En tant que membre de la Fédération malienne des sports équestres et Président d’honneur de la Ligue du district de Bamako de cette discipline, Sékou Djigué se bat jour et nuit pour que les courses de chevaux puissent être développées au Mali, comme ce fut le cas dans d’autres pays de la sous-région. D’où l’intégration d’une nouvelle catégorie de la course des chevaux. Il s’agit des Supers-Cracks avec des chevaux de sang amélioré. Aujourd’hui, on peut dire que ce rêve est devenu une réalité au Mali.              

  A.B. HAÏDARA

Commentaires via Facebook :


Source : Maliweb

Maliweb

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here