Processus électoral de 2018 au Mali: Les candidats à la présidentielle et les partis politiques ont signé leur Code de Bonne Conduite

11

Après évaluation et validation du Code de Bonne conduite des candidats et des partis politiques que l’Institut National Démocratique (NDI) a inscrit dans la mise en œuvre de son programme EMERGE, l’heure a sonné pour la signature du document final. Ainsi à la faveur d’une cérémonie tenue le vendredi 06 juillet 2018 à l’hôtel Radisson, les candidats à la présidentielle du 29 juillet prochain ainsi que les partis politiques maliens ont apposé leur signature sur le Code de Bonne Conduite qui les soumet au respect d’un certain nombre de règle durant tout le processus électoral de 2018.

L’initiative de ce projet de bonne conduite des partis politiques a été prise par les partis politiques eux-mêmes. Son élaboration a été soutenue par le Projet Partenariat pour le Renforcement des Capacités des Partis politiques de l’Institut Nèerlandais de soutien à la Démocratie Multipartite et le National Democratic Institute for International Affairs (NDI). Pour les révisions successives de 2007, 2009, 2012 et 2013 de ce code, les partis politiques ont bénéficié de l’appui du Centre malien pour le dialogue interpartis et la démocratie (Fondation CMDID) et du National Democratic Institute for International Affairs (NDI).

Le Code de Conduite est un ensemble d’engagements entre les partis politiques pour un bon comportement des responsables, des cadres et des militants à toutes les phases des processus électoraux. Depuis sa première édition en 2002 et conformément à ses dispositions, les leaders de partis politiques en font périodiquement une relecture pour l’adapter au contexte sociopolitique et au cadre légal des élections. Tout comme en 2013, grâce à l’accompagnement du National Democratic Institute (NDI), du CMDID et au soutien financier de l’USAID, le code de Bonne Conduite a fait l’objet d’une évaluation les 26 et 27 juin 2018 par les représentants des partis politiques afin de renforcer le texte de 2013 en intégrant les nouvelles préoccupations des partis politiques et des nouvelles lois relatives au genre et au code électoral modifié. C’est donc suite à la validation du contenu du nouveau Code de Bonne Conduite que le NDI et le CMDID ont co-organisé la cérémonie de signature dudit code. En signant chacun ce document, les candidats aux élections présidentielle, législatives, régionales et communales de 2018, les partis politiques ainsi que leurs militants s’engagent au respect des dispositions pertinentes du Code de Bonne Conduite en particulier et de la loi électorale en général.

Signalons que cette cérémonie de signature marque le début de la vulgarisation du document.

André SEGBEDJI/abamako.com

Source : aBamako

aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here