Création de nouvelles académies : Le coup de bluff du Premier ministre Soumeylou Boubeye Maiga

14

Lors de sa Déclaration de Politique Générale (DPG), le Premier ministre Soumeylou Boubeye Maiga avait annoncé la création de six nouvelles académies au mois de mai dernier. Propos vains à ce jour…

L’Opposition républicaine et démocratique et plusieurs citoyens insatisfaits de la gestion du président IBK lui reprochent de ne jamais respecter ses engagements. Le Premier ministre Soumeylou Boubeye Maiga confirme ce jugement. En avril dernier, lors de sa Déclaration de politique générale (DPG), en réponse la question de l’Honorable Amadou Diepkilé de Bandiagara, il annonçait la création de six nouvelles académies dont celles de Bandiagara et Kalaban-Coro. Le constat qui se fait aujourd’hui : après plus d’un mois de l’expiration de ce délai, ni le Premier ministre ni son ministre de l’Education ne se prononcent sur le sujet. Or, il était tellement très précis et certain lorsqu’il prenait ces engagements que personne ne pouvait mettre en cause sa bonne foi.

Joint par nos soins, le député de Bandiagara, Amadou Diepkilé, s’étonne du retard de la création de ces six académies dont celui de son cercle. A ses dires, le Premier ministre a annoncé la nomination des directeurs des six nouvelles académies, mais la décision tarde à être prise. L’Honorable Diepkilé précise qu’ils suivent le dossier de près jusqu’à la création de ces nouvelles académies. En tout cas, si elles ne sont pas créées avant l’élection du 29 juillet prochain, la promesse du Premier ministre ne pourrait être qualifiée que de bluff.

Il est important de noter que ces fausses promesses des gouvernants font que le peuple malien n’a plus confiance au pouvoir politique. Peu d’entre eux respectent leurs engagements. Dans beaucoup de secteurs et par plusieurs citoyens, le président IBK et ses gouvernements sont accusés de ne pas tenir parole. Au lieu de prouver le contraire, le Premier Soumeylou Boubeye Maiga donne raison à ces personnes par ses fausses promesses.

Boureima Guindo

Source : aBamako

aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here