Election Présidentielle du 29 juillet : Plus de 80 observateurs de l’Union Européenne attendus

23

La Mission d’observation de l’Union européenne au Mali (MOE UE Mali) vient de déployer un premier groupe de 20 personnes.

Celles-ci vont renforcer 9 analystes dans nos murs depuis le 19 juin dernier.

Les 20 observateurs (60 autres suivront) seront chargés du suivi de la phase pré-électorale et de la campagne électorale, de la distribution des cartes d’électeur, des préparatifs et du déroulement du scrutin, ainsi que la compilation des résultats au niveau local.

Tous ont pour mandat d’effectuer une évaluation approfondie, impartiale et à long terme du processus électoral au regard des normes internationales pour des élections démocratiques.

Ces observateurs évalueront également le processus électoral conformément au cadre juridique malien et des obligations régionales et internationales du Mali.

Insécurité en 5eme région

La Plateforme ‘’sauvons la région de Mopti’’ en marche !

La Plateforme ‘’Sauvons la région de Mopti’’ (PSRM) organise demain 10 juillet une marche à Bamako et dans différents cercles de Mopti.

Une autre sera organisée le même jour à Washington devant l’ambassade du Mali.

Il s’agira pour les manifestants à travers ces différentes manifestations de dénoncer le ‘’massacre’’ des Peuls au Mali (principalement dans la région de Mopti) et d’appeler les autorités à garantir la sécurité de toutes les populations.

Présidentielle du 29 juillet

Aucun des candidats ne pourrait être élu dès le premier tour

Selon les résultats d’un sondage rendu publics mardi dernier par “Guindo’S Intitut”, si le premier tour du scrutin présidentiel malien avait lieu plus tôt que prévu, le président sortant, Ibrahim Boubacar Keïta, l’emporterait avec une courte avance, suivi de Soumaïla Cissé et de Cheick Modibo Diarra.

Par contre, actuellement aucun candidat ne peut gagner dès le 1er tour lors du scrutin présidentiel du 29 juillet prochain.

Cependant, le président sortant serait toujours en tête avec une avance pas si grande sur son principal opposant, Soumaïla Cissé, suivi de Cheick Modibo Diarra.

Axe Fada-Pama

Un gendarme sauve les passagers
Un car en provenance de Bamako pour Cotonou a été braqué mardi dernier par trois bandits aux environs de deux heures du matin dans le village de Nagré, localité située à 30 km de Fada N’Gourma sur la route nationale numéro 18.

Selon nos informations, un gendarme présent dans le car a réussi à mettre hors d’Etat de nuire un bandit et blessé deux autres.

Cependant, aucune autre perte en vie humaine n’a été enregistré ni du côté de la gendarmerie de Fada N”Gourma, ni au niveau des passagers.

Source : aBamako

aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here