Modibo Koné lance sa campagne à Ségou

20

Agé de 57 ans, Modibo Koné est l’un des 24 candidats retenus par la Cour constitutionnelle pour briguer la magistrature suprême du pays. Après le lancement officiel du Mouvement Mali Kanu (MMK), le 4 mars dernier, l’ancien président directeur général (PDG) de la Compagnie malienne de développement textile (CMDT) a sillonné, samedi dernier, les localités de Niono, Markala, Macina et Diabaly, avant de s’arrêter dimanche à la Place de l’indépendance à Ségou pour lancer sa campagne électorale pour le premier tour de l’élection présidentielle.
Ce choix se justifie par le fait qu’il est natif de Markala, à 30 km de Ségou. C’était une véritable démonstration de force parce que la Place de l’indépendance était pleine à craquer. «Notre espoir est Modibo Koné» ; «Je vote pour un nouveau Mali», «Le Mouvement volontaire pour le salut du Mali (MVS) salue Modibo», «Cette bataille nous la gagnerons», ces slogans de campagne traduisent la confiance des militants et sympathisants du Mouvement Mali Kanu pour son poulain. Dimanche dernier, aux environs de 11h 50 mn, Modibo Koné, accompagné de son épouse Mme Koné Oumou Coulibaly, a été accueilli par ses militants et sympathisants qui l’attendaient avec impatience à la Place de l’indépendance à Ségou.
Le ton de la campagne a été donné par l’exécution de l’hymne national. Les responsables des partis alliés du Mouvement, notamment de l’Association “Layidu» et «MVS», sont tour à tour passés au pupitre pour soutenir leur candidat mais aussi décrier la mauvaise gouvernance et l’insécurité qui sévit dans notre pays. Ils ont estimé que le Mali souffrait dans sa chair du fait de la mauvaise gestion et de l’insécurité. Pour eux, la voie pour sortir de cette impasse reste les urnes. Il est donc temps de choisir le candidat idéal qui a un bon projet de société et des arguments pour développer le pays. Ainsi ont-ils invité les Maliens, en général, et les Ségoviens en particulier, à retirer leurs cartes d’électeur pour soutenir le candidat Modibo Koné.
Après avoir fait observer une minute de silence à la mémoire de ceux qui sont tombés sur le champ de l’honneur, le candidat du MMK a remercié ses militants et sympathisants de Ségou pour être sortis massivement pour sa cause. Ensuite, Modibo Koné a expliqué que son projet de société reposait sur l’éducation, l’agriculture, l’élevage, la pêche, la santé et la diaspora malienne.
Il a promis qu’une fois élu président de la République, il mettra 150.000 hectares de coton irrigué à la disposition des paysans pour transformer le coton sur place. Une autre promesse faite par le candidat est la création de 250.000 emplois pour les jeunes, des infrastructures fluviales et routières, notamment un pont à Ségou pour relier les deux rives, un autre ouvrage à Mopti mais aussi à Tombouctou.

Il entend faire aussi un 4è pont pour la capitale, des routes bitumées et réaliser aussi des infrastructures industrielles, notamment la création de 2.000 emplois pour la COMATEX et le renforcement du plateau technique des établissements sanitaires dans les différentes régions en vue de réduire les évacuations sanitaires sur la France, le Maroc, la Tunisie ou ailleurs.

Sidi Y. WAGUÉ

Source : aBamako

aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here