Soumaïla Cissé aux milliers de personnes venues hier au lancement de sa campagne « Allez retirer vos cartes d’électeurs pour qu’ensemble nous restaurions l’espoir »

8

C’est devant des dizaines de milliers de personnes que le candidat plateforme électorale « Ensemble, restaurons l’espoir », Soumaïla Cissé a lancé, hier dimanche 8 juillet, au Boulevard de l’Indépendance sa campagne pour la  présidentielle. Les maîtres-mots de son discours ont été la restauration de l’espoir, de l’autorité de l’Etat, la sécurité, la paix, le dialogue, la lutte contre la corruption et la construction d’une économie énergique et forte. Entre autres.

C’est un boulevard de l’indépendance noir de monde qui a accueilli Soumaïla Cissé, confiant de remporter l’élection présidentielle du 29 juillet prochain.

La cérémonie de lancement de sa campagne a été agrémentée par des prestations d’artistes ponctuées  le slogan ‘’ Boua Ba Bla’’ (le vieux laissera le pouvoir). Soumaïla Cissé avait à ses côtés  sur le podium son épouse et son directeur de campagne Tiébilé Dramé ainsi que ses deux adjoints. Les différents intervenants ont invité les militants et sympathisants à sortir  massivement pour retirer les cartes d’électeur afin de réaliser l’alternance.

D’autres ont également loué le bilan du candidat lors de son passage à la tête de la CMDT, au ministère de l’Economie et des Finances ainsi qu’à l’UEMOA.

Devant une foule en liesse acquise à sa cause, le candidat de la plateforme électorale « ensemble, restaurons l’espoir »,  tout blanc vêtu a livré un discours simple dans lequel il a mis  en cause la gouvernance de son principal challenger IBK qu’il qualifie de cinq  années d’échec. Pour lui, le peuple malien est devant un choix majeur : ‘’continuer sur le chemin actuel qui conduit à l’échec ou choisir un chemin où le Mali a sera uni, stable, respecté et fier’’.

Fort du soutien des nombreux partis politiques, d’associations et de mouvements politiques, de clubs ainsi que de nombreux activistes, Soumaïla Cissé s’est engagé, une fois élu, à restaurer l’autorité de l’Etat, la dignité, la paix, la sécurité et à permettre à l’armée malienne de reconquérir le territoire perdu.

«  Le Mali, notre pays, ne peut plus rester spectateur de son destin, comme c’est le cas depuis cinq ans. Nous pacifierons le pays du nord jusqu’au sud et nous installerons un véritable dialogue entre les différentes communautés pour qu’elles puissent à nouveau vivre dans l’harmonie. Nous promettons à tous le mieux-vivre, l’emploi décent. Notre économie retrouvera son dynamisme et renouera avec la prospérité » a-t-il déclaré. Avant de s’engager à lutter contre le clientélisme et la corruption, à exiger des serviteurs de l’Etat une certaine probité et à ne nommer aucun membre de sa famille à une fonction officielle.

Le programme du candidat de l’URD est, selon lui, basé sur cinq piliers.  Le premier porte sur la restauration de l’autorité de l’Etat, la sécurité, la paix et la stabilité. Le second est relatif à l’instauration du dialogue entre tous les Maliens. Le troisième prévoit de mettre l’Etat au service des populations. Quant au quatrième pilier, il vise à donner aux jeunes le rôle qui leur revient.  Enfin, le cinquième pilier consistera à construire une économie forte.

Par ailleurs, il s’est engagé à être « le président  de la transparence, du travail, d’un Mali fier et respecté ». Pour ce faire, Soumaïla Cissé a appelé à une campagne apaisée, de débat démocratique, de programme contre programme. « Allez retirer vos cartes d’électeur pour qu’ensemble nous restaurions l’espoir » a-t-il conclu.

Siaka DIAMOUTENE

 

 

Commentaires via Facebook :


Source : Maliweb

Maliweb

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here