Présidentielle 2018 : Le candidat Adama Koné dévoile les grandes lignes de son projet de société

21

Le candidat qui emportera la présidentielle, sera surement celui qui a le plus convaincu les Maliens. Pour présenter son projet de société aux Maliens, le leader du Mouvement «Faso kewale», Adama Kané, candidat à la présidentielle du 29 juillet prochain, nous a accordé un entretien dans lequel il a révélé le contenu des trois piliers que compose son projet. L’entrevue s’est déroulée au QG du mouvement sis à l’hippodrome. Adama Kané, expert comptable de profession, a résumé son projet de société en trois piliers principaux, à commercer par la stabilité sécuritaire du Mali, le développement économique et social et la réforme institutionnelle.

Côté sécurité, le candidat du Mouvement «Faso kewale» promet, s’il sera élu, de solutionner l’insécurité par la voie militaire. Pour y arriver, Adama Kané entend, d’abord, rétablir et reconstituer totalement l’Armée tant en matériel qu’en nombre.

Pour un développement économique et social impactant, l’expert comptable promet de mener une farouche lutte contre la corruption qui, selon lui, gangrène notre système de gouvernance. Pour accompagner le secteur privé malien, le challenger du Mouvement «Faso kewale» pour le palais de Koulouba espère créer un fonds souverain d’investissement qui facilitera l’accès au financièrement des petites et moyennes entreprises.

Ce fonds, explique-t-il, donnera un élan à la création d’entreprises, synonyme de création d’emplois.
Côté agricole, M. Kané propose de passer d’une agriculture saisonnière à une agriculture annuelle qui sera aussi soutenue par ledit fonds souverain. Dans son projet, il souhaitera repenser le système éducatif malien, augmenter la qualité du service de nos hôpitaux avec des plateaux techniques adaptés et une formation professionnelle technique adaptée aux attentes du marché.

Par la réforme institutionnelle (3è pilier de son projet de société), Adama Kané espère modifier la loi fondamentale (la constitution du 25 février 1992) pour que celle-ci soit mieux adaptée aux attentes du moment. Enfin, il a appelé les Maliens à aller retirer leurs cartes d’électeur pour mieux peser.

Amadou B. MAIGA

Commentaires via Facebook :


Source : Maliweb

Maliweb

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here