Élection présidentielle 2018 : KALFA SANOGO pour «sauver la patrie»

27

Maire de la commune urbaine de Sikasso depuis novembre 2016, Kalfa Sanogo fait partie des 24 candidats en lice pour l’élection présidentielle du 29 juillet 2018. Porté par la Coalition Kalfa Sanogo 2018, il a pour slogan : «Tous ensemble pour sauver la patrie».

Dans un entretien qu’il nous a accordé, Kalfa Sanogo a tenu à préciser : «je ne suis pas à l’origine de cette candidature, c’est plutôt une initiative des camarades de la section ADEMA de Sikasso. J’ai accepté cette proposition parce que le pays va mal, la situation sécuritaire se dégrade chaque jour davantage quoi qu’on dise». La Coalition Kalfa Sanogo 2018 est un regroupement d’associations, de clubs de soutien et de partis politiques.

L’une des priorités de son challenge est d’assurer «notre ensemble national». «Il faut que le peuple malien se retrouve en harmonie, en cohésion comme il l’a vécu des siècles durant, que le peuple malien retrouve la confiance en lui même et que notre gouvernance générale soit plus sérieuse, rigoureuse et patriotique», a laissé entendre le candidat.

Kalfa Sanogo entend aussi mettre un accent particulier sur la sécurité des cadres maliens. Selon lui, ces derniers sont menacés de quitter leurs postes à chaque fois qu’il y a un nouveau gouvernement. «Les cadres qui occupent les postes de responsabilité s’inquiètent chaque fois qu’il y a un changement de gouvernement», regrette-t-il.

«Les cadres n’ont aucune assurance et ils ne peuvent pas travailler comme il le faut. Il faut les sécuriser et les rassurer et faire en sorte qu’on ne puisse pas les relever n’importe comment, sauf s’il est prouvé qu’ils sont mauvais techniquement ou qu’ils ne sont pas loyaux vis à vis de leurs services», ajoute-t-il. Né en 1949 à Sikasso, Kalfa Sanogo est détenteur d’un diplôme de 3è cycle en Sciences du sol (pédologie) et en ingénierie des eaux et forêts.

Il fut major de sa promotion avec le prix «Voyislav Pérovitch» du meilleur mémoire d’étudiant de l’Université de Sarajevo en 1973. Kalfa Sanogo fut président directeur général (PDG) de la Compagnie malienne de développement des Textiles (CMDT) de 2013 à 2015. Auparavant, il fut conseiller technique spécial du directeur général des Eaux et forêts, chargé des questions d’orientation générale de la politique forestière du Mali, ensuite coordonnateur malien du Programme d’appui à la foresterie du Mali (PAFOMA).

Il fut aussi conseiller technique, puis directeur de cabinet du ministre de l’Agriculture.Il fut également président de la commission d’élaboration de la stratégie alimentaire nationale ; vice-président du conseil d’administration de la BNDA, membre du conseil d’administration de la SEPOM (Société d’exploitation des produits oléagineux du Mali), du conseil d’administration de la Société malienne d’importation et d’exportation (SOMIEX) et du conseil d’administration de l’Office des produits agricoles du Mali (OPAM).

Kalfa Sanogo fut aussi directeur général de l’IPR de Katibougou, celui de l’Institut supérieur de pédagogie rurale et de recherches appliquées (ISPRA) de Katibougou (formation 3e cycle), chef de la division de la recherche forestière et hydro-biologique de l’Institut d’économie rurale (IER), chef du Projet de recherche sur les plantations forestières irriguées à l’Office du Niger.

Babba B. Coulibaly

Source : aBamako

aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here