Coup de griffe : Bilan ou prospective ?

14

On parlera encore longtemps de cette campagne électorale qui semble se construire autour d’un duel. Non entre deux hommes, mais entre le bilan du président sortant et les propositions des autres qui tentent de démontrer qu’il n’a rien fait de bon et pourraient, eux, faire mieux que lui.

Dans ce jeu, ceux qui soutiennent le président IBK pour sa réélection s’enfoncent dans une voie dangereuse consistant à vouloir répondre vaille que vaille à ces détracteurs en fonçant, tête baissée, dans la justification du bilan du quinquennat d’IBK, plus que positif à leurs yeux.

Ils oublient certainement qu’il faut défendre ce bilan car il est prouvé dans l’histoire que l’on peut être battu à des élections sur la base d’un bilan. Mais ce même bilan n’est pas forcément un argument majeur d’une réélection car le prochain quinquennat engage l’avenir du Mali et il faudrait aussi faire de la prospective. En d’autres termes, défendre le bilan c’est bien, mais il faudrait aussi penser à semer l’espoir d’une vie meilleure chez les Maliens par de fortes propositions en prolongement de ce bilan défendu. L’élection, ce n’est pas pour vivre un passé nostalgique, mais pour gérer l’avenir.

C’est pour dire qu’il faut chercher à mobiliser les Maliens autour du président de la République, mieux qu’en 2013 et non se contenter de ressasser des réalisations qu’il a faites par-ci et par-là, sans faire preuve d’un vrai programme de gouvernance pour les cinq années à venir.

D’ailleurs, à ce jeu de défense du bilan du président sortant contre la négation de ce même bilan par ceux d’en face, les opposants y seraient très à l’aise car tout le monde sait qu’il est plus facile de contester que de faire des réalisations et en plus, on sait que l’opposition est dans on rôle en cherchant de réduire à son strict le nombre de points positifs du quinquennat finissant. Il faut donc, du côté du Rpm comme du regroupement “Ensemble pour le Mali” qui soutient IBK, sortir de cette position défensive de soutien d’un bilan pour se projeter dans l’avenir afin de mieux convaincre les citoyens qu’avec IBK demain sera mieux qu’aujourd’hui. C’est en cela que la campagne électorale leur sera vraiment utile. A bon entendeur…

A.B.N.

Source : aBamako

aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here