IBK face à son directoire de campagne : “Je suis le candidat de tous les partis politiques et de tous les Maliens “

10

Le jour même du lancement de la campagne présidentielle, le président de la République sortant, Ibrahim Boubacar Kéïta, candidat à sa propre succession au compte du regroupement ” Ensemble pour le Mali “, s’est rendu à son Quartier général (Qg) de campagne à l’Aci 2000, pour échanger avec son équipe de campagne pilotée par Dr Bocary Tréta.

C’est sous une grande tente aménagée dans la Cour de cet immeuble de 6 étages que le candidat du rassemblement “Ensemble pour le Mali”, requinqué à bloc par l’accueil de ses partisans, a tenu à leur prodiguer quelques conseils pour la conduite de cette campagne présidentielle. Il a introduit son intervention avec une précision de taille : “Je suis le candidat de tous les partis politiques et de tous les Maliens. Car le score que j’ai en 2013, à savoir 77%, ne peut pas être l’œuvre d’un seul parti.

Que cela soit clair pour tous. Je vous invite à travailler avec cette démarche d’union, d’entente et de non-violence surtout. Que vous ne manquiez de respect à personne. Que dans cette mission, personne ne se sous-estime. Vous faites ce travail pour vous-mêmes et faites le bien pour ne pas que ce pays ne tombe entre certaines mains”. Le président de la République a poursuivi son intervention en invitant son directoire de campagne à mettre le Mali au-dessus de tout. “A cause du Mali on doit tout accepter, c’est pourquoi l’année dernière j’ai fait marche arrière. Mais c’était à cause du Mali et non une faiblesse de l’Etat car l’Etat est fort et beaucoup pourront en témoigner avec les récents événements” a souligné IBK.

«Quand on entre dans un gouvernement, ce n’est pas pour y mourir»

Il a profité de cette tribune pour mettre les points sur les i par rapport à ses relations avec les autres candidats à ce scrutin. “Je n’ai rien contre aucun d’eux car j’ai eu à travailler avec beaucoup d’entre eux. J’ai des frères et des fils dans cette course à l’élection présidentielle. Quand on entre dans un gouvernement, ce n’est pas pour y mourir. Si vous aimez réellement votre pays, le fait de sortir du gouvernement ne doit pas constituer un problème ou pousser à considérer IBK comme un adversaire” a fait savoir le candidat de “Ensemble pour le Mali”. Il a aussi rassuré ses partisans quant à la bonne tenue de l’élection présidentielle. “C’est vrai que certains messages sont véhiculés de part à d’autre à créer la psychose pour cette élection. Je suis sûre et je vous rassure que ce scrutin va se dérouler dans la paix et la quiétude, sans incident, car on se connait dans ce pays et je ne peux accepter aucunement que personne touche à ce pays” a précisé le président sortant.

Pour lui, en décidant de faire le lancement sa campagne au stade du 26 mars, c’était pour être en communion avec le peuple. “Pour cela, même le stade du 26 mars est trop petit car personne ne peut se mesurer à nous” a souligné IBK. Enfin, il a remercié son directeur de campagne et a invité tout le reste de l’équipe à l’aider.

Il faut rappeler que bien avant cette intervention, le directeur de campagne, Dr Bocary Tréta et Mamadou Kassa Traoré ont, au nom de l’équipe de campagne, affirmé leur détermination et engagement à œuvrer pour la victoire finale au soir du 29 juillet.

Kassoum THERA

Source : aBamako

aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here