Campagne électorale : ADAMA KANÉ promet des facilites aux commerçants

19

Battant campagne, le candidat Adama Kané a rencontré samedi dernier le collectif des acteurs du marché du district de Bamako. C’était au marché Ousmane Traoré, plus connu sous le nom de Sugunikoura. Adama Kané et sa délégation y ont été accueillis par plusieurs commerçants dirigés par Abdoulaye Cissé. Présidente des femmes du collectif, Maimouna Traoré était également de la rencontre, entourée qu’elle était de ses proches collaboratrices.
Dans son intervention, le président du collectif, dont font partie les 73 marchés de Bamako, Abdoulaye Cissé, a souligné les difficultés auxquelles sont confrontés les commerçants. Parmi ces difficultés figurent la vente de parcelles du marché par la Mairie du District de Bamako et l’inondation du marché malien par des produits importés bon marché. Aussi la présidente des femmes a-t-elle demandé au candidat, s’il venait à être élu président de la république, de créer un titre foncier global pour le marché.

Répondant aux différentes préoccupations formulées par les commerçants, Adama Kané a expliqué son programme prévoyait la reconstruction des grands marchés de Bamako et leur cession aux communes. Le candidat espère, en plus, une fois élu président, de construire deux grands marchés dédiés aux grossistes, sur les deux rives de Bamako. Et cela, selon lui, pour faciliter le ravitaillement et le transit des produits agricoles dans la capitale.
Adama Kané a fait savoir qu’en se basant sur les chiffres de la commission financière de l’Assemblée nationale où il siège, que les douanes et les impôts maliens font annuellement au compte du budget national des recettes de l’ordre de 1.300 milliards F CFA. Toute cette énorme somme d’argent provient des commerçants, a-t-il ajouté.

Il a souligné le fait que la douane malienne taxe beaucoup moins que les pays de la sous-région. Il entend, en conséquence, mieux taxer les commerçants de la sous région qui viennent acheter nos produits pour les exporter. Par ailleurs, pour faciliter le ravitaillement et le transit des marchandises, Adama Kané espère construire trois ports secs à Kayes, Sikasso et Bamako.
Adama Kané entend en outre diminuer les taxes au cordon douanier pour les produits importés et augmenter ceux des produits locaux fabriqués au Mali. Cela, soutient-il, pour accroitre la capacité financière de notre industrie.

Pour finir, Adama Kané a donné sa parole aux commerçants les assurant qu’une fois élu président de la République, il va mener mener une lutte implacable contre la corruption.
La remise par Abdoulaye Cissé d’un mémorandum au candidat a mis fin à la rencontre.

Amadou B. MAIGA

Source : aBamako

aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here